Chargement...
Chargement...

La cartographie

Publié le 18/11/2009
Le désir d'ailleurs a toujours suscité l'imaginaire des hommes : dépaysement, horizons neufs, terres nouvelles, mondes nouveaux….Mais à défaut de pouvoir se déplacer, l'homme s'est inventé un nouvel espace pour voyager sans jamais quitter la chambre : les cartes. Minuscules ou très grandes, en noir et blanc ou en couleurs, elles autorisent tout ou presque : voyager, rêvasser, écouter, voir, comprendre, s'égarer, se retrouver, déchiffrer, conquérir…Grâce aux cartes, l'espace devient un immense chemin à parcourir hors du temps : aller à New-York, à Sydney, à Tombouctou ou bien en Antarctique dans un même voyage devient possible. Les périples que l'on choisit racontent souvent des aventures anciennes aux multiples odeurs d'épices, d'herbes ou bien d'aromates qu'on imagine flottants autour de soi : retrouver les caravaniers sur la Route de la Soie, suivre la route du Thé ou bien du café, embarquer avec Bougainville pour un tour du monde ou bien simplement gravir une montagne au nom magique tel que le Kilimandjaro…Mais cette aspiration à l'ailleurs nous rend aussi complice et esclave de ces lignes dessinées parfois pour nous perdre pour peu qu'elles soient incomplètes ou pire pour nous tromper car elles ne veulent pas dire tout du monde mais simplement en suggérer des contours afin qu'un jour, si l'envie nous prenait de quitter notre chambre et d'aller vérifier que le monde n'est pas qu'un ensemble de lignes sur du papier.
Chargement...