Chargement...
Chargement...

La « panthère noire » du jazz

Publié le 22/02/2013
La chanteuse américaine, disparue il y a dix ans, fera l'objet d'un double hommage récompensant un demi siècle d'une carrière hors du commun.
Nina Simone, née Eunice Kathleen Waymon le 21 février 1933 en Caroline du Nord, bifurque très tôt vers le jazz malgré de brillantes études en musique classique. Son répertoire, issu du gospel et flirtant avec le jazz, le blues la pop, lui permet de toucher un public très large. Sa voix de contralto à la tessiture de velours, à la fois masculine et sensuelle, lui offre une belle puissance expressive devenue aujourd'hui légendaire. Ces chansons, qui disent la mélancolie de la femme noire et la solitude universelle, ainsi que son combat pour les droits civiques en Amérique, en ont fait une figure incontournable de l'histoire du jazz.


À écouter, la très belle anthologie éditée pour l'occasion par Sony Music, bien entendu disponible au sein de notre rayon Musiques, à la librairie :


Iris




Nicolas Poutot, libraire et disquaire chez Mollat



Photographie : © Roland Godefroy

Et des livres

Chargement...