Chargement...
Chargement...

Le petit Chaperon rouge

Publié le 03/02/2009
Une petit fille qui rend visite à sa grand-mère malade, traverse la forêt et rencontre le loup… Ca vous dit quelque chose?
Qu'il nous ait fait rêver, qu'il nous ait effrayé ou qu'il nous ait fasciné, Le petit Chaperon rouge occupe une place bien particulière  dans le panorama des contes.  Il est certainement le plus connu, même si l'on ignore parfois qu'il en existe deux versions écrites  : celle de Perrault et celle des frères Grimm. Il est celui que l'on a envie de lire et de relire à nos petits soir après soir…

Le Petit Chaperon rouge est un conte de tradition orale dont, de fait, on ignore l'origine exacte. De nombreuses versions primitives ont été retrouvées dans plusieurs pays d'Europe avant le XVIIème siècle.  Paul Delarue en répertorie une trentaine dans son Catalogue raisonné du conte français (1951). En France, l'histoire se racontait dans les campagne dès le XIème siècle.

Certaines d'entres elles ont été tout récemment publiées : on relevera notamment L'ogre Babborco retranscrit par Muriel Bloch chez Didier jeunesse, version sarde du petit chaperon rouge dans laquelle le loup est remplacé par un ogre terrible ; ou encore Le petit chaperon rouge  de Chiara Carrer à la Joie de lire inspirée de la version de Delaroux dans laquelle le loup est représenté sous les traits du diable.

Il faudra cependant attendre 1697 pour en trouver la première trace écrite par Charles Perrault dans Les contes de ma mère l'oye. Fidèle aux versions primitives, son texte, plus moralisateur, termine sur la mort du petit Chaperon rouge avalée par le loup.  Point de salut pour la belle enfant qui s'est laissée duper .
Au début du XIXème siecle, les frères Grimm, ayant eu connaissance de différentes variations, vont écrire la leur. Dans cette version plus optimiste, le petit chaperon rouge et sa grand-mère sont sauvées par un chasseur qui passait par là et sont remplacées dans le ventre du loup par de lourdes pierres.

Il s'agit donc clairement d'un  « conte d'avertissement ». Ce récit fonctionnel a pour but d'éloigner l'enfant du danger qui le menace : ici la rencontre avec un inconnu malveillant et plus largement le motif sous-jacent de la sexualité.

D'après Bruno Bettelheim, auteur de La psychanalyse des contes de fées, ces derniers permettent à l'enfant de dépasser les problèmes qu'il rencontre dans sa vie par le biais de l'exemple. Il interprète Le petit chaperon rouge comme un récit initiatique au cours duquel la fillette passe du stade d'enfant à celui d'adulte. L'élément déclencheur étant la rencontre avec le loup… soit avec sa sexualité, mais une sexualité précoce et non assumée.

Si le petit Chaperon rouge a fait couler beaucoup d'encre, il inspire aujourd'hui encore des auteurs et illustrateurs  de talents qui posent sur lui un regard nouveau et amusé.

Ainsi il lui arrive de changer de couleur : il devient vert sous la plume de Solotaref (Le petit chaperon vert, mouche de l'Ecole des loirs) et bleu marine sous celle de Dumas et Moissard (Contes à l'envers ; Le petit chaperon bleu marine, neuf de l'école des loisirs).
Rascal le vide de tous ses mots et propose une version entièrement illustrée en noir, blanc ...et rouge. Le lecteur peut ainsi se raconter sa propre histoire. (Le petit Chaperon rouge , pastel).
Corentin le rend insupportable et le rebaptise  Mademoiselle sauve-qui peut (école des loisirs).
Yvan Pommaux  l'imagine  comme un policier dans lequel l'inspecteur John Chatterton cherche la trace de la fillette disparue (John Chatterton, Détective, Ecole des loisirs).
 Il lui arrive d'avoir quelques enuis lorsqu'on le confond avec le Père-Noël ! (Le petit chaperon rouge a des soucis, A-S de Monsabert, Albin Michel jeunesse).
Vincent Malone nous invite , via un livre CD, a une représentation théâtrale du conte. Le souci est que le loup a la grippe et ne peut venir ; il est remplacé au pied levé par le cochon qui ne maîtrise pas très bien son rôle (c'est le moins que l'on puisse dire !) pour notre plus grand plaisir !! (Le petit Chaperon de ta couleur, Seuil jeunesse)

Il s'agit bien sûr d'une liste non exhaustive !
Nous vous invitons à nous rendre visite pour découvrir d'autres merveilles  ce cet ordre.

A bientôt et surtout… prenez garde au Grand Méchant Loup…
Chargement...