Chargement...
Chargement...

Le Tripode, de la littérature et des ovnis

Publié le 27/04/2015
À tous les curieux amoureux de ces romans décalés et fous que l'on oublie jamais, plongez-vous dans les ouvrages des éditions Le Tripode, vous trouverez à coup sûr votre bonheur.
Comme le site de l'éditeur l'indique, le tripode est un signe de stabilité, mais c'est également le nom donné aux soucoupes volantes dans La guerre des mondes de H.G. Wells ou au cabanon sur pilotis construit en bord de Seine par Alfred Jarry. On lui connaît des auteurs emblématiques comme Goliarda Sapienza, Edgar Hilsenrath ou encore Jacques Abeille à l'origine publiés chez Attila, maison d'éditions aujourd'hui disparue au profit de la création de deux autres : Le Nouvel Attila et Le Tripode.

Avec cinquante-quatre titres à son catalogue, les éditions du Tripode dirigées par Frédéric Martin offre à ses lecteurs des ouvrages certes de qualité mais qui ont aussi pour ambition de les marquer. Comment pourrait-on être insensible à la plume de Juan José Saer, garder les pieds sur terre avec les fables d'Andrüs Kiviräkh, rester calme avec le personnage abracadabrant de Stefen Benatar ? Ces auteurs, et bien d'autres encore, nous bousculent et nous rappellent que la littérature n'existe pas seulement pour passer le temps. Une nouveauté au Tripode est toujours une joie pour le libraire qui aime fouiner et proposer de l'inattendu à sa clientèle.

Nous ne pouvons que souhaiter à cette belle maison de continuer sur sa lancée et, en attendant la parution du Caillou de Sigolène Vinson le 7 mai prochain et de L'homme qui savait la langue de serpents dans la collection Météores (la collection poche du Tripode) le 15 mai, nous vous invitons à découvrir notre sélection. Il serait vraiment incroyable que vous n'y trouviez pas votre bonheur !

La sélection

Chargement...