Chargement...
Chargement...

Médias, mensonges et vérités 2

Publié le 24/01/2006
La suite de notre dossier Médias

Les nouveaux chiens de garde , Serge Halimi
Reprenant un le titre d'un bref essai de Paul Nizan, Serge Halimi remet ici en cause la neutralité des médias français en soulignant la proximité parfois collusoire du politique et du journalisme. Les médias peuvent-ils alors encore se prétendre les garants du débat démocratique?

La fabrique de l'opinion publique , Noam Chomsky
Le linguiste Noam Chomsky s'llustre de puis de nombreuse années dans la critique du système médiatique aux U.S.A. et la manipulation de l'information par le pouvoir. S'appuyant sur des exemples tels que que la guerre au Laos ou celle du Nicaragua, Chomsky s'attache à démontrer comment les médiq parviennet à fabriquer une opinion publique favorable à la politique impérialiste du gouvernement américain.

Pas vu, pas pris, Pierre Carles (DVD)
Pierre Carles est, à son honneur, un véritable poil à gratter dans le paysage médiatique français.
Ses deux premiers documentaires confrontent notre naïveté à un télévisiont "fondamentalement outil de propagande au service du discours dominant." 
Aimant à montrer ce que l'on nomme le "off", Pas vu, pas pris nous fait participer à la discussion de couloir entre un ministre et le responsable d'une grande chaîne privée, discussion qui en dit long sur les ententes officieuses entre le pouvoir et la télévision.
Dans son deuxième film, Carles revient sur la participation du sociologue Pierre Bourdieu- auquel il consacre La sociologie est un sport de combat- à une émission de télévision sensée porter un regard critique sur le petit écran et sur elle-même. Y a-t'il dans cette auto-critique une forme de "complaisance narcissique" comme le disait Bourdieu; il y a de toute façon une forme de malhonnêté intellectuelle. Enfin pris?... ou comment la mécanique de l'interview ne laisse guère au spectateur que l'illusion du débat et de l'échange d'idées.

La fabrication de l'information , Florence Aubenas et Miguel Benasayag
Miguel Benasayag, philosophe et psychanalyste, et Florence Aubenas, grand reporter de Libération, portent leur regard aigü sur les mécanismes de la communication. Dans un monde submergé par les informations, les lecteurs-auditeurs-téléspectateurs ne se sont jamais senti aussi manipulés et les journalistes aussi discrédités. Cependant rien ne bouge, tous impuissants mais fiers de ne pas être dupe. Reste que le doute et la suspicion restent le meilleur moyen de désinformer et de "désarmer" la foule. Mais à qui paierait le crime ?

Sociologie du journalisme , Erik Neveu
L'auteur dresse la carte du monde journalistique, les cadres et les contraintes des métiers, la relation aux sources et aux institutions.
A l'écart des plaidoyers des journalistes, et des sociologies pour journalistes, cette sociologie du journalisme s'adresse à tous ceux qui refusent que la critique renonce à la connaissance et que la compréhension se confonde avec la complaisance. 

Propagande, médias et démocratie , Noam Chomsky et Robert W. McChesney
Les auteurs présentent la situation actuelle des médias américains : Chomsky y retrace l'histoire de l'influence de la propagande sur la formation de l'opinion publique à travers des exemples pris depuis la Première Guerre mondiale, tandis que McChesney analyse l'effet des fusions et des conglomérats dans les médias sur la notion de média démocratique das les années 90.
Un e conclusion s'impose : il serait illusoire de croire que, dans une démocratie libérale, la population participe à la gestion de ses affaires et que les médias de masse sont indépendants et fournissent l'information nécessaire à la prise de décisions d'intérêt public.
Loin de se répendre en fatalisme et en désillusion, cet ouvrage invite au contraire à considérer que la solution à ces problèmes repose principalement entre les mains de chacun.

Le pouvoir des médias, Grégory Derville
Les médias ne seraient-ils pas devenus tout puissants ? Ne rendraient-ils pas l'exercice de la démocratie impossible en y important des défauts rédhibitoires,manipulation, conformisme, politique-spectacle ? Cet ouvrage se propose de mettre à la disposition des étudiants et du grand public un certain nombre de réponses à ces interrogations.

L'opinion ça se travaille, Serge Halimi et Dominique Vidal
 Dans la nuit du 23 au 24 mars 1999, l'Otan a déclenché contre la Yougolslavie une offensive aérienne de 78 jours. A cette occasion, une nouvelle forme de propagande fut expérimentée par les professionnels de la communication. Plus efficace que la vieille censure militaire, elle permet d'occulter les questions gênantes sur les motifs de l'opération et ses bavures.

L'industrie du mensonge, John stauber et Sheldon Rampton
Duper l'opinion et plier les autorités aux intérets des grands groupes industriels est un métier qui porte son nom : le lobbying. L'ouvrage présente une enquête d'investigation sur l'industrie du mensonge qui caractérise la relation entre médias et publicité.

 

| 1 | 2 |

Chargement...