Chargement...
Chargement...

MollatVox 16 : La voix des libraires

Publié le 19/03/2008
Les coups de coeur sonores des libraires.

Elisabeth Paré présente Une chaussette dans la tête de Susan Vaught, ed. Milan
Que faire de son passé quand on est partiellement amnésique, qu'on revient d'une année passée dans un centre de soin spécialisé dans les blessures du cerveau, que l'on boîte et qu'on n'y voit plus que d'un œil ? C'est l'histoire de Jersey, 17 ans, qui rentre chez lui et qui, le temps aidant, se rend compte qu'on ne lui peut être pas tout dit sur son accident. C'est l'histoire d'une renaissance qui passe par la douleur, le questionnement et la culpabilité. C'est l'histoire d'un garçon comme les autres qui n'est plus comme les autres. Ce livre à ému toutes les libraires du rayon jeunesse et touchera les ados comme les adultes. Un vrai coup de cœur.

Gwenaël Roché présente Train de nuit pour Lisbonne de Pascal Mercier, 10/18
Une des révélations de l'an passé paraît aujourd'hui en poche. Il s'agit du roman d'une aventure intellectuelle et sensible. On y trouve un érudit spécialiste des langues anciennes qui, à cause de la vision d'une femme un soir sur un pont de Berne, va quitter sa vie paisible et ennuyeuse pour des horizons plus troubles, à l'ouest, à Lisbonne. Pascal Mercier qui, comme son nom ne l'indique pas, est suisse allemand, a écrit un roman épuré sur la rencontre de deux personnages complexes et ambigus, héros anonymes, Raimond Gregorius le lettré et Amadeus de Prado, médecin, poète, philosophe, amoureux et résistant oublié.

Karine Gilabert présente Les ombres de la chute de Mark Henshaw, Christian Bourgois
Un thriller, un vrai ! Salomon Glass lutte contre un kidnappeur et contre la montre. Ratchett a été enlevée et son ravisseur exige pour sa libération le suicide de sa mère. La vie d'un enfant vaut elle plus que celle de sa mère ? Salomon, enquêteur obsessionnel revient pour la deuxième vois sous la plume collective de Mark Henshaw, auteur bicéphale. A notre humble avis, ce n'est pas la dernière. Ah, au fait, âmes sensibles s'abstenir.

Paul Roger présente La Photographie timbrée : l'inventivité visuelle de la carte postale photographique au XXe siècle, Steidl
Avec l'essor de la carte postale photographique, c'est un genre artistique à part qui nait : celui du photo montage, du collage photo, du gag visuel, de l'accroche. Cet ouvrage, catalogue d'une exposition qui se tient du 5 mars au 18 mai 2008 au Musée du Jeu de paume, à Paris révèle un pan ignoré de l'histoire de ces arts mineurs qui furent pratiqués avec un bonheur naïf par de nombreux artistes, anonymes, dadaïstes, surréalistes, photographes blagueurs ou poètes. La Photographie timbrée est donc un voyage plein de poésie vers un vingtième siècle naissant et naïf. Une pépite.

Isabelle Harchi présente Nous sommes ce que nous mangeons, de Jane Goodall, Actes Sud
La primatologue Jane Goodall présente une vision critique des grandes questions alimentaires du monde contemporain : surexploitation des ressources, élevage intensif, rages des océans, transport excessif des aliments, agro-industrie, etc. Elle propose des solutions immédiates : politiques agricoles, éducations alimentaires, approvisionnements, économies…

Bernard Forst présente Des anglais dans la Résistance, de Michael D. Foot, Tallandier
A l'heure où la Résistance française fait l'objet d'ouvrages tant hagiographiques qu'unilatéralement critiques, il est parfois bon de lire des textes de cette qualité, capables de changer ou d'approfondir la vision que nous avons de ces engagements aussi importants historiquement que symboliques. Dans l'imaginaire français, la Résistance est un fait exclusivement national, né et grandi spontanément dans le refus de l'occupation nazie, peu soutenu par les alliés, devant sa réussite à la seule bravoure de ses soldats de l'ombre, combattants ou fourmis, messagers, imprimeurs, écrivains, passeurs... Cela est vrai certes, mais Des anglais dans la résistance relate l'expérience du point de vue d'Outre-Manche en éclairant les liens qui dès 1940 ont uni la Résistance et le Special Operations Service (SOE) créé par Churchill pour apporter un soutien technique et logistique aux résistants français. Ce livre, technique, documenté et passionnant est un des compléments idéaux à vos lectures historiques sur cette période.

Chargement...