Chargement...
Chargement...

MollatVox 30

Publié le 15/04/2009
La voix des libraires
Composition française : retour sur une enfance bretonne, de Mona Ozouf, présenté par Isabelle Bossard
La France a toujours vécu d'une tension entre l'esprit national et le génie des pays qui la composent, entre l'universel et le particulier. Mona Ozouf se souvient l'avoir ressentie et intériorisée au cours d'une enfance bretonne. Dans un territoire exigu et clos, entre école, église et maison, il fallait vivre avec trois lots de croyances disparates, souvent antagonistes. À la maison, tout parlait de l'appartenance à la Bretagne. L'école, elle, au nom de l'universelle patrie des droits de l'homme, professait l'indifférence aux identités locales. Quant à l'église, la foi qu'elle enseignait contredisait celle de l'école comme celle de la maison.
En faisant revivre ces croyances désaccordées, Mona Ozouf retrouve une  questions qui n'a rien perdu de son acuité : comment vivre heureusement la « composition française » ?

La vie conjugale, de Sergio Pitol, présenté par Régine Tardy
Maria Cascorro et Nicolas Lobato se rencontrent à l'université et se marient. Nicolas hérite d'une quincaillerie et réussit dans les affaires. Riche, Maria se fait appeler Jacqueline et prend ses distances avec sa famille. Nicolas, quant à lui, est accaparé par son entreprise et ses maîtresses. Maria n'a qu'une idée en tête : le faire assassiner pour dilapider sa fortune.

Opération Walkyrie : Stauffenberg et la véritable histoire de l'attentat contre Hitler, de Jean-Paul Picaper, présenté par Vincent Moreau
Le complot contre Adolf Hitler, qui visait à l'élimination du dictateur le 20 juillet 1944, fut l'événement le plus marquant de la lutte contre le nazisme, menée au sein même de l'Allemagne.
L'« Opération Walkyrie », emmenée par le colonel Claus von Stauffenberg, manqua sa cible. Mais cet attentat raté, loin d'être une initiative isolée, était le dernier acte d'une résistance multiforme à la dictature.
Dès lors, pourquoi cet attentat, en dépit de nombreuses complicités, échoua-t-il comme les précédents ? Les conjurés, pour la plupart des officiers et des aristocrates, furent-ils toujours des opposants au nazisme ? Pourquoi a-t-il fallu tant d'années aux Allemands pour reconnaître cette autre armée des ombres ?

Du vent dans mes mollets, de Raphaële Moussafir et Mam'zelle Rouge, présenté par Amélie Larignon.
Rachel est intelligente, Rachel est vive, Rachel est espiègle : Rachel est surement folle, ou dérangée, ou les deux. Donc après quoi et par conséquent, on l'amène chez madame Trebla, une pédopsychiatre. Et Rachel se raconte, petit à petit. Une belle exploration de l'enfance, de ses mondes, des ses conflits et de ses joies.

A l'école du Monde : seule à vélo sur 3 continents, de Kristelle Savoye, présenté par Anthony Gachet
Quand une jeune prof décide d'emprunter le chemin des écoliers pour savoir comment les autres apprennent et enseignent, elle prend son vélo, charge ses sacoches et part sur les routes du monde. C'est l'aventure de Kristelle Savoye qui, des mois durant, a parcouru trois continent, l'Afrique, l'Amérique du Sud et l'Asie, à la rencontre d'élèves et d'instituteurs, et d'autres aventures, parfois un peu… galère.

Chargement...