Chargement...
Chargement...

Mort de rire, quand polar rime avec hilare...

Publié le 09/07/2003
Polar n'égale pas toujours noir ! Intrigues loufoques, personnages barjots, doux dingues, nous vous avons concocté pour l'été une sélection de romans policiers déjantés et invraisemblables.De quoi inciter votre voisin de plage à vous demander : "Mais que lisez-vous de si drôle ?" - "Un polar..." - "Ah, bon ? Et comment ça s'appelle ?"

La Nuit des grands chiens malades de A.D.G.
Des hippizes, des berrichons, des arcans (et des petites pépées) au fond du Berry s'affrontent pour une sombre histoire de terrain mal balisé (comprenez : on nous cache quelque chose...) après le meurtre de la dévote du village (aurait-elle eu une vie dissolue, finalement?)... Un thriller rural et truculent, des personnages hauts en couleur : Girgassou, Wanda, Manchon-tête-de-trèfle, l'Arsène, Pitère... racontés par Benoit, le menuisier de la pimpante cité qu'est Saint-Vincent-du-Saux.

La Vierge de glace de MARC BEHM
Comment expliquer à son propriétaire que l'on loue son manoir depuis deux cents ans ? Pourquoi un vampire (le mot est lâché) mord-il des humains "sans défense" ? Vous trouverez ces réponses dans ce roman loin du mythe tragique de Dracula, où des suceurs de sang nocturnes, polymorphes et immortels sont confrontés à d'insurmontables problèmes existentiels !
 "Les miroirs sont beaucoup plus traîtres. Il y en a partout. Il faut déployer des prodiges de ruses pour leur échapper. Rends-toi compte que tu ne pourras plus aller chez le coiffeur ou chez le dentiste...imagine sa réaction quand il promènera son petit miroir dans ta bouche ! "

Un Privé à Babylone de RICHARD BRAUTIGAN
Une citation pour l'ambiance : à propos d'"un flic perplexe tripotant un coupe-papier avec lequel une femme vient d'être poignardée : "Quelqu'un aurait dû lui expliquer la différence entre une enveloppe et une pute." Le ton est donné !
Unique incursion dans le polar d'un auteur hippie connu par ailleurs pour sa poésie. Ce roman pastiche maltraite allègrement les classiques tels Hammett ou Chandler. Double parodique de Sam Spade, le privé rêveur se réfugie dans sa Babylone intérieure, saborde son enquête par ses retards chroniques et passe son temps à se demander comment sa blonde de cliente peut absorber toutes ces bières sans jamais aller aux toilettes ! Il n'a pas le permis, pour les filatures c'est ennuyeux, les bus ne vont jamais où il voudrait, de toute façon, il s'endort et se réveille au terminus...

La Bouffe est chouette à Fatchakulla de NED CRABB
Sur le comté de Fatchakulla Springs règne la détestée famille Purvis. Dans la famille Purvis, si vous demandez le grand-père, vous tomberez sur le vieil Oren Jake, fieffé salaud (nauséabond qui plus est) qui a fait interner sa propre mère afin d'hériter de la maison. Du jour où on retrouve sur la route une tête humaine et où il s'avère que c'est celle du vieil Oren, les superstitions se réveillent à Fatchakulla. Car dans le patelin, on croit dur comme fer aux fantômes qui hantent la nuit (le fantôme local répond au doux nom de Willie le Siffleur) et aux chats à six pattes censés porter bonheur - entre autres singularités, et elles sont nombreuses ! - les habitants de Fatchakulla adorent les chats (ce n'est pas un détail mais un indice capital, n'en disons pas plus). L'enquête est confiée à Lindwood Spivey, doué de l'heureux talent de savoir tirer les choses au clair. Considéré par les uns comme un génie, par les autres comme "une anomalie dans le marécage génétique de Fatchakulla" , il va s'efforcer d'identifier le meurtrier en méditant sur sa véranda, entre deux canettes de bière, tandis que les cadavres s'amoncellent...

La Reine des pommes de CHESTER HIMES
Panique à Harlem  ! Jackson passe son temps à courir : il court pour échapper aux flics qui veulent le serrer pour trafic de fausse monnaie, il court après Imabelle, sa petite amie qui disparaît de façon imprévisible, il court après une malle de pépites, il court après son frère jumeau Goldy (déguisé en soeur de charité !) pour réclamer son aide, et quand il ne court pas, Jackson passe son temps à se faire tabasser, humilier, menacer - notamment par les inénarrables inspecteurs Ed Cercueil et Fossoyeur Jones - personnages fétiches de Himes. L'argot black dans toute sa gouaille !

Romans humoristiques de FRED KASSAK
Fred Kassak connu pour ses romans adaptés au cinéma par Audiard, est un romancier complet qui n'a succombé à aucune facilité littéraire. Ses romans, brillantes comédies de meurtre agencées comme des vaudevilles de Feydeau, sont personnels, bien construits et remarquablement écrits ; ils ont tous cette particularité d'échapper au dramatique pour cerner l'humour du quotidien. Pas de grands sentiments dans ses  livres, ou quand ils sont grands, ils sont sûrement mauvais. On pourrait alors énumérer tous ses romans, tous plus féroces et plus drôles les uns que les autres... et l'on s'apercevrait ainsi que Kassak est un héritier de Queneau, Aymé et Reiser, un dessinateur de la médiocrité, un peintre du sordide, un écrivain à l'humour corrosif, humour se traduisant par des situations cocasses, des traits d'esprit et des réflexions pertinentes. Car Kassak qui aime jouer avec les faux-semblants, les situations et le sens des mots, est porté par le sarcasme, la dérision et l'autodérision. Chez lui, l'enquête est conduite avec humour, le cours des événements se charge d'ironie et se termine par une pirouette. Ses criminels se prennent souvent les pieds dans leurs propres machinations. Le présent volume réunit quatre romans, des pièces radiophoniques et des nouvelles inédites.

La suite...

Chargement...