Chargement...
Chargement...

Mozart est là...

Publié le 24/02/2006
L'Autriche fête cette année le 250eme anniversaire du virtuose et compositeur Wolfgang Amdeus Mozart. L'occasion pour nous de redécouvrire sa vie et son oeuvre grâce aux nombreuses publications en cours et à venir.

é à Salzbourg en 1756, Mozart bénéficie d'une rigoureuse formation musicale par son père, et témoigne très tôt des dons exceptionnels pour le piano et le violon. Dès l'âge de six ans, il entreprend avec sa soeur une série de tournées qui le verra triompher devant tous les souverains d'Europe. Mozart trouvera dans ces voyages des sources diverses d'inspiration et rencontrera les plus grands compositeurs (notamment Haydn).

Après l'échec parisien d'une tournée décidée de son propre chef (décès de sa mère, déception amoureuse et artistique), Mozart retrouve en 1777 son poste de 1er violon à la cour sous l'autorité du prince-archevêque Colloredo. Cette position subalterne (bourgeois de cour) propre à la condition du musicien de l'époque (serviteur, artisan subordonné aux commandes de la noblesse) ne lui convient guère. La conscience de sa valeur artistique, sa volonté de se libérer du patronnage aristocratique et son désir d'indépendance artistique le conduisent, malgré les avertissements désespérés de son père, à démissionner.

Aspirant à devenir un "artiste indépendant" (condition tout à fait nouvelle et improbable) Mozart s'installe à Vienne persuadé de vivre de ses compositions. Malgré queqlues succés ( Cosi van tutte, Don Giovanni), il se heurte à l'incompréhension du public viennois. La solitude, des finances déclinantes et une santé vacillante, auront raison de lui. Il meurt en 1791 à l'âge de 35 ans et est enterré dans une fosse commune.

"De nos jours, où le seul nom de Mozart est devenu pour beaucoup le symbole de la plus heureuse création musicale que connaisse notre monde, il peut paraître assez incomprehensible qu'un être doué d'une puissance créatrice aussi magique ait pu mourir si tôt, et emporter avec lui dans sa tomde Dieu sait quels morceaux qui n'ont jamais vu le jour, uniquement parce que le refus des autres de lui accorder leur faveur et leur amour aggrava ses doutes sur la valeur et le sens de sa vie. - N.Elias, Mozart, Sociologie d'un génie, Seuil

 

Edition originale du livres des Noces de Figaro (source Wikipédia)

Chargement...