Chargement...
Chargement...

Pages de plages

Publié le 29/06/2009
L'été sera torride, paraît-il : il est donc indispensable de se munir de viatiques romanesques pour rendre l'ombre supportable. L'été sera pluvieux, dit-on : il nous semble nécessaire d'emporter dans ses bagages de quoi se réjouir en profitant d'un abri.
Pendant que vos libraires arpentent les rayonnages de livres qui constitueront la Rentrée Littéraire 2009, ils n'oublient pas néanmoins les attentifs lecteurs de l'été qui vient en vous proposant un carrousel très disparate de titres. A vous de choisir…

Autoportrait de l'auteur en coureur de fond
, de Harukii Murakami

Ils ne sont pas rares ceux qui profitent de l'été pour prendre la bonne résolution de se remettre à courir. Ce récit autobiographique du plus couru des auteurs japonais est celui d'une double conquête : l'écriture et le marathon. Un livre dopant mais naturel…

Karitas Sans titre, de Kristin Marja Baldursdottir
Le pavé de l'été pourrait bien nous venir d'Islande avec cette formidable histoire de jeune fille décidée à tout pour faire de sa vocation artistique la justification de sa vie. La rumeur et le bouche à oreille profite déjà largement à ce roman qu'on finit beaucoup plus vite qu'on ne l'aurait imaginé.

Les dix femmes de l'industriel Rauno Ramekorpi, d'Arto Paasilinna
Un livre pour les don juju pour les don juan chers à Nougaro : où comment un séducteur comblé et impénitent découvre que selon les saisons faire le tour de ses maîtresses ne permet pas la même moisson. Le Paasilinna annuel tient ses promesses…beaucoup moins que son très drôle héros.

Aventures en Loire, de Bernard Ollivier
Rame, rame, rameur, ramé, n'en déplaise à Alain Souchon, on n'avance pas à rien dans le canoë de Bernard Ollivier qui, après avoir arpenté la route de la soie, s'est taillé la route de la Loire, nous rappelant opportunément que l'aventure n'est pas nécessairement au bout du monde

Suite indienne, de Paul Théroux
Ceux qui croient que l'exotisme permet d'échapper à la pesanteur de notre monde, mériteraient de lire le dernier roman de Paul Théroux, grand traveller wrighter qui a fait de Bombay le décor de sa Suite indienne et d'une chambre d'un grand hôtel l'antichambre d'une douloureuse révélation pour ses héros perdus.

La France vue du sol, de Fioretto, Haudiquet et Léandri
Les Français sont nuls en géographie et en plus on vient de les priver de leur seule consolation dans ce domaine : la plaque d'immatriculation. Pour adoucir cette perte on leur recommande franchement le délire d'un trio réuni par J.-L.Chiflet qui a ausculté chaque département pour en retenir le meilleur du pire. C'est très drôle et souvent bien vu. Douce France ?...tu parles…

Les sept complots de Malte, de Nicolas Saudray
L'avantage avec l'Histoire c'est qu'elle est une mine d'or dans laquelle peuvent puiser à foison les écrivains un peu curieux. C'est ce qu'a fait avec bonheur N.Saudray en se penchant sur le destin de l'île de Malte et de son Ordre au moment de la Révolution : débridé, haletant, plein de rebondissements, ce roman épais a toutes les qualités du grand roman d'été.

Les voix du Pamano, de Jaume Cabré
Chef-d'œuvre au long souffle de la littérature catalane, plein de bruits et de fureurs, ces Voix poursuivent pendant soixante ans le destin d'une femme qu'anime une vengeance farouche. Difficile de ne pas être pris par ce récit qui n'évite pas les violences sans renoncer à une beauté de l'écriture pour sublimer l'ensemble. Un grand texte.

Nuits d'été en Toscane, d'Esther Freud
Passer d'une piscine à l'autre, quel rêve quand il fait une chaleur d'enfer en Toscane. Mais entre deux eaux, les sentiments, le passé, la ferveur inquiète de la jeunesse tissent leur toile autour de l'héroïne à la fois fragile et déterminée. Romanesque à souhait.

La veuve, de Gil Adamson
Une de nos sensations de printemps que nous serons enchantés de prolonger tout au long de l'été. Livre d'aventure qui met aux prises une jeune femme, veuve volontaire (et pour cause elle a tué son mari…) qui pour fuir la vengeance de la famille va échouer en plein Grand Nord du Canada. Roman d'apprentissage où dans la douleur une gamine devient une femme, La veuve vous tient par les pieds et ne vous lâche plus.
        
[ Suite >



Image : Gustave Caillebotte, Baigneur s'apprêtant à plonger (1876). Source : Wikimedia Commons

Chargement...