Chargement...
Chargement...

Tout beau, tout bio

Publié le 19/10/2011
La rentrée s'annonce verte ! Certains l'expliqueront par l'approche des présidentielles, d'autres par une simple préoccupation humaniste… Petit tour d'horizon.
Plus les années passent, et plus la philosophie (trop) bien pensante de l'intelligentsia écologiste est mise à mal. Frapper du point sur la table pour dénoncer certaines dérives du « tout bio », n'est plus considéré comme une trahison.

Si Claude Allègre fut l'initiateur de cette pensée contestataire, les rangs de la mobilisation se sont aujourd'hui étoffés. Loin de vouloir supprimer le bio, il s'agit de replacer le débat écologique au cœur des réelles préoccupations actuelles et à venir. Le piédestal sur lequel est placé le « tout bio » doit être remis en question.

On nous a vendu du bio (publicités, cantines scolaires…) afin d'éviter la remise en question profonde d'un système économique et agricole. Le bio est devenu lui-même un enjeu économique.
Ces critiques s'accompagnent de plus en plus d'arguments scientifiques, de recherches longues et sérieuses qui alimentent la confusion généralisée des consommateurs.

Nous vous proposons une bibliographie non exhaustive de ces différentes tendances autour du « tout bio ».



Illustration : © Laure Fons - Fotolia.com

Écologie, entre histoire et explications

Les tendances autour du bio

Chargement...