Chargement...
Chargement...

Turner : le paysage réinventé

Publié le 23/02/2010
Après Picasso, c'est au tour de Turner de se voir confronté aux Maîtres de la peinture au Grand Palais à Paris. Redécouverte d'un peintre et d'un genre.

Connu pour avoir influencé le mouvement impressionniste, Joseph Mallord William Turner (1775-1851) fut un étudiant minutieux et assidu du genre paysager. C'est là tout le mérite du catalogue de l'exposition qui a lieu au Grand Palais : retracer le parcours artistique de ce peintre à l'aune des Maîtres anciens et de ses contemporains (et le moyen de découvrir une peinture britannique si méconnue). Poussin, Canaletto, Rembrandt, Ruysdael, Watteau, Rubens, Le Lorrain etc., J.Turner aura puisé dans une longue tradition, les moyens de rompre avec un style classique.

L'observation de son travail sur la lumière et ces multiples variations à travers la pluie, la brume, les nuages montrent combien des peintres comme Monet ou Pissaro lui sont redevables. Son soin à produire une atmosphère, moins soucieux de réalisme que de témoigner d'une subjectivité, démontre la veine romantique du peintre. Ces peintures parfois proches du fantastique rappellent combien Joseph Turner a pu influencer une certaine abstraction lyrique et témoignent de sa grande modernité.

A travers un peintre, c'est toute une histoire de la peinture paysagère que cette exposition permet de retracer et de découvrir.
Chargement...