Chargement...
Chargement...

DEBAT PUBLIC : ALI BENMAKHLOUF

65205387_debat-public-ali-benmakhlouf
Du 01/01/0001 au 01/01/0001
Horaires d'ouverture : Non renseigné
Lun
Mar
Mer
Jeu
Ven
Sam
Dim
Publié le 15/02/2016
Les débats publics, proposés par l'université Bordeaux Montaigne, la Librairie Mollat et le TnBA, s'ouvrent en 2016 par une rencontre jeudi 4 février à 19h avec le philosophe Ali Benmakhlouf.
À 55 ans, le plus important des philosophes francophones marocains enseigne la philosophie arabe et la philosophie de la logique à l'université Paris-Est-Créteil-Val-de-Marne et mène en parallèle une intense production éditoriale, notamment avec Averroès (Les Belles Lettres 2004), Montaigne (Les Belles Lettres 2008) et L'identité, une fable philosophique (PUF 2011). Il a fait entrer la philosophie au Maroc en s'intéressant à des notions difficiles comme la laïcité et, avec rigueur, humour et liberté de ton, a pris position dans les débats qui animent le pays et dans lesquels, bien que résidant en France, il joue un rôle actif.

Ali Benmakhlouf publie en 2015 Pourquoi lire les philosophes arabes ? (Albin Michel). Il y décrypte l'histoire des idées avec un regard et un ton iconoclastes qui décrispent les codes. Il démontre que les penseurs arabophones du IXe au XIIe siècle ont livré au patrimoine commun de la philosophie des distinctions essentielles, tels Ibn Sina, connu sous le nom d'Avicenne, et Ibn Rushd, appelé en Occident Averroès. Lire les philosophes arabes médiévaux avec l'œil de la philosophie contemporaine pour y trouver des affinités de méthode et de doctrine : tel est le parti pris de ce livre. Lire ces philosophes, c'est aussi les inscrire dans la tradition et le patrimoine de l'humanité car ils ont su ménager des accès multiples à la vérité où religion et philosophie sont pensées de manière conjointe. Leurs travaux dans de nombreux domaines, comme la médecine, la logique ou l'histoire continuent de nous interpeller comme ils ont contribué à la formation de la pensée européenne.


http://www.tnba.org/evenements/lhomme-na-point-de-port-1
Chargement...