Chargement...
Chargement...

Ivresse de la métamorphose

Auteur : Stefan Zweig

Paru le : 05/03/2008
Éditeur(s) : Gutenberg
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Traducteur : Robert (germaniste) Dumont - Postfacier : Serge Niémetz

18,20 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Cette oeuvre posthume est un véritable testament romanesque de l'écrivain autrichien qui se suicida en 1942. Dans l'Autriche de l'entre-deux-guerres, un même sentiment de révolte devant la médiocrité de leur vie unit Christine, modeste employée des Postes, et Ferdinand, ancien combattant mutilé, devenu chômeur. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

«Elle se sent portée comme par une vague, comme par un vent divin ; depuis son enfance, sa démarche n'a jamais été si légère, si aérienne. L'ivresse de la métamorphose s'est emparée d'un être.» Christine Hoflehner, la «demoiselle des postes» que la guerre et ses lendemains ont privée de sa jeunesse, des dix années qui auraient pu et dû être les plus belles de sa vie, a été invitée à séjourner dans un palace par sa riche tante d'Amérique. Le papillon libéré de sa chrysalide connaît l'exaltation des cimes. Pourtant, il suffit de la perfidie d'une petite peste pour que se manifeste la violence sociale tapie sous l'insouciance et les dorures. L'absence même de perspectives faisait que Christine acceptait l'horizon borné, le manque d'air, de lumière - une «vie de chien». Mais elle ne peut admettre de se voir soudain renvoyée à une misère sans perspectives, devenue intolérable après que son éphémère métamorphose lui a révélé la possibilité d'une autre existence. À travers l'histoire de Christine, c'est tout le climat social de l'Autriche de l'entre-deux-guerres qui se révèle, avec les terribles menaces dont il est porteur. Zweig est revenu à maintes reprises sur Ivresse de la métamorphose. C'est dire l'importance que ce texte revêtait à ses yeux : «Je ne prends jamais le parti des prétendus "héros", mais je vois toujours le tragique dans le vaincu, écrivait Stefan Zweig. C'est toujours celui qui succombe au destin qui m'attire.» Serge Niémetz

Contenus Mollat en relation

Articles blog Littérature-Sc.Humaines

Fiche Technique

Paru le : 05/03/2008

Thématique : Littérature Germanique - Néerlandaise

Auteur(s) : Auteur : Stefan Zweig

Éditeur(s) : Gutenberg

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-35236-021-8

EAN13 : 9782352360216

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 256

Hauteur : 23 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 398 g