Chargement...
Chargement...

Alcibiade Didascaux et les invasions barbares. Volume 2, De la prise de Rome par Genséric, roi des Vandales, à la mort de Clovis, roi des Francs

Auteur : P. Haggerstein

Auteur : Clapat


19,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Alcibiade Didascaux et Musculus sont témoins du pillage de Rome par les Vandales, en 455, assistent aux derniers soubresauts de l'Empire romain et au règne de Clovis, jusqu'à sa mort en 511. ©Electre 2019

Histoire de la chute de l'empire romain d'occident L'Empire romain a bien changé. La lutte contre les Barbares, défense épuisante et incessante, domine la vie de l'état depuis le IIe siècle de notre ère. Depuis Constantin, les années dites romaines ne sont formées que de Barbares fédérés, surtout Germains. Déjà Julien a été élevé sur le pavois comme un roi germain et, l'empereur, habillé à la germanique, a fini lui-même par se vêtir de peaux de bêtes. La mort de l'empereur Théodose a vu le partage définitif de l'Empire : Constantinople est devenue la capitale de l'empire d'Orient, Rome a été délaissée au profit de Milan et de Ravenne, devenue la capitale de l'empire d'Occident. Si l'empire romain d'Orient va devenir très puissant, l'empire romain d'Occident va se disloquer. Carthage a été prise par les Vandales qui en ont fait leur capitale. Nous y retrouvons Agénor et son robot toujours sur les traces de Didascaux. Accompagné de Caturix, notre professeur de Grec, toujours prêt à revivre de dangereuses aventures, s'est embarqué sur la flotte de Genséric, le puissant roi des Vandales, qui part piller Rome... La chute de l'empire romain d'Occident se poursuit et nos héros revivent les derniers soubressauts d'un empire qui était irrémédiablement voué à la mort. En 476, le Skyre Odoacre dépose l'empereur fictif Romulus «  Augustule » ! Les Wisigoths sont alors le royaume « Barbare » le plus puissant de l'Europe occidentale. Leur roi, Euric, qui règne des Colonnes d'Hercule à la Loire, est maintenant le prince germanique le plus redouté. C'était sans compter sur Clovis, le roi des Francs Saliens, un homme doué de sens politique et dénué de scrupules. Nous allons suivre son irrésistible ascension, sa lutte contre Syagrius, le roi des Romains de Gaule, l'épisode du vase de Soissons, la bataille de Tolbiac, son baptême, ses luttes contre les Burgondes et nous verrons comment après la bataille de Vouillé, où les Wisigoths d'Alaric II ont été vaincus, Clovis va aspirer à l'hégémonie sur les Francs et faire assassiner tous les autres rois francs. C'est aux Francs et non aux Wisigoths que sera réservée l'hégémonie sur la Gaule après la décomposition du monde antique. Toulouse a été pillée et le trésor des Wisigoths, disparu, fera bientôt partie des trésors fabuleux à retrouver. Ce deuxième tome se termine en 511 après J.-C. avec la mort de Clovis, de la dynastie des Mérovingiens. Perfidie, cruauté, luxure, seront les attributs de cette dynastie et leur histoire ne sera qu'une succession de meurtres et de scènes hideuses que racontera avec force détails Grégoire de Tours dans son « Histoire des Francs ».

Fiche Technique

Paru le : 15/09/2012

Thématique : Aventure – Récit – Histoire – Western BD Adulte

Auteur(s) : Auteur : P. Haggerstein Auteur : Clapat

Éditeur(s) : Athéna

Collection(s) : L'extraordinaire aventure d'Alcibiade Didascaux

Contributeur(s) : Non précisé.

Série(s) : Alcibiade Didascaux et les invasions barbares, n° 2

ISBN : 2-913314-03-1

EAN13 : 9782913314030

Format : Non précisé.

Reliure : Cartonné

Pages : Non précisé.

Hauteur : 34 cm / Largeur : 25 cm

Épaisseur : 1,1 cm

Poids : 700 g