Chargement...
Chargement...

Rapport sur le développement dans le monde 2006 : équité et développement

Auteur : Banque internationale pour la reconstruction et le développement

Paru le : 02/07/2006
Éditeur(s) : Eska
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Préfacier : Paul D. Wolfowitz

47,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

L'équité favorise les investissements accrus et plus productifs, entraînant la croissance. L'action publique doit se donner pour objectif de généraliser les opportunités à ceux qui, en l'absence d'intervervention de l'Etat, ont le moins de ressources, de possibilités de faire entendre leur voix, de capacité d'agir. Sur le plan national, il est nécessaire d'"investir dans le facteur humain". ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Dans un certain nombre de pays en développement, les inégalités en matière de revenu, de santé et d'éducation sont depuis longtemps une donnée de l'existence humaine. Cependant, lorsque ces inégalités de niveau de vie sont imputables à une inégalité des chances, elles sont matière à préoccupation, aussi bien pour des raisons intrinsèques que pour des raisons d'efficience économique. L'inégalité des chances s'accompagne souvent de différences substantielles en termes d'influence, de pouvoir et de statut social, au niveau des individus comme des groupes, si bien qu'elle a tendance à perdurer. Or, l'inéquité, parce qu'elle entraîne une allocation des ressources inefficiente et un mauvais fonctionnement des institutions, ne favorise pas le développement à long terme. Par conséquent, l'intervention publique a un rôle légitime à jouer : rendre les règles du jeu plus justes et promouvoir l'équité. Il importe cependant de tenir compte de la primauté des libertés individuelles et du rôle des marchés dans l'allocation des ressources. Le Rapport sur le développement dans le monde 2006 met en évidence l'inégalité des chances à l'intérieur des pays et d'un pays à un autre, ainsi que les mécanismes à travers lesquels cette inégalité compromet le développement. La thèse de ce rapport est que, dans la détermination des priorités de développement, il convient de tenir compte de l'équité de façon explicite : l'action publique doit se donner pour objectif de généraliser les opportunités à ceux qui, en l'absence d'intervention de l'Etat, ont le moins de ressources, de possibilités de faire entendre leur voix et de capacité d'agir. Au plan national, ce rapport explique qu'il convient d'investir dans le facteur humain, de généraliser l'accès à la justice, à la terre et aux infrastructures et de promouvoir un fonctionnement équitable des marchés. Au plan international, ce rapport traite du fonctionnement des marchés mondiaux et des règles qui les régissent, ainsi que de l'aide complémentaire nécessaire pour que les pays pauvres et les populations pauvres puissent accroître leurs moyens d'agir et de prospérer. Inspiré d'une expérience de développement de 60 ans, le Rapport sur le développement dans le monde 2006 est un document essentiel pour comprendre de quelle manière une plus grande équité peut permettre de faire reculer la pauvreté, de renforcer la croissance économique, de faire progresser le développement et d'offrir davantage d'opportunités aux couches les plus défavorisées de nos sociétés.

Fiche Technique

Paru le : 02/07/2006

Thématique : Economie internationale/mondialisation

Auteur(s) : Auteur : Banque internationale pour la reconstruction et le développement

Éditeur(s) : Eska

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7472-0948-2

EAN13 : 9782747209489

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : Non précisé.

Hauteur : 26 cm / Largeur : 21 cm

Épaisseur : 1,6 cm

Poids : 965 g