Chargement...
Chargement...

L'institution : passé et devenir d'une catégorie juridique : actes du colloque des 22 et 23 juin 2006

Paru le : 01/09/2008
Éditeur(s) : L'Harmattan
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Directeur de publication : Jean-Philippe Bras - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Seine-Maritime) Centre d'études des systèmes juridiques (Mont-Saint-Aignan

28,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
21,00 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Analyse des rapports entre les individus et les paradigmes de l'institution en contexte postmoderne. Les intervenants examinent le lien entre institution, émergence de l'Etat moderne occidental et nomadisme contemporain, ainsi que les implications juridiques des références actuelles à la mondialisation, la gouvernance, la société civile, la régulation, etc. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

L'institution Les temps semblent durs pour les institutions... La postmodernité ou l'hyper-modernité des sociétés contemporaines engagent les individus dans des rapports nouveaux au temps et à l'espace qui paraissent défier les paradigmes de l'institution, sa durée et ses territoires. Crise de l'institution ou crise des institutions ? L'objet du colloque qui s'est tenu à Rouen en juin 2006 a été de s'interroger sur le passé et le devenir d'une catégorie juridique fondatrice en réunissant autour de cette question historiens et théoriciens du droit, ainsi que philosophes et sociologues. Une manière de faire retour sur l'institution est d'examiner le récit de sa fondation, le lien établi entre cette catégorie et l'émergence de l'État moderne occidental. Lire l'institution dans une perspective historique différente, c'est ouvrir la possibilité d'autres diagnostics sur la crise contemporaine, et de la relativiser. Dans le même sens, un regard sur les évolutions récentes des différentes branches du droit dans leur rapport à l'institution et une ouverture sur les réflexions menées en parallèle dans le cadre des humanités et des sciences sociales permettent de s'interroger de manière plus rigoureuse sur le point de savoir si les concepts en vogue de la pensée contemporaine (mondialisation, gouvernance, société civile, régulation...) sont autant d'indices de la déstabilisation du socle des institutions construites autour de la catégorie État-nation, antérieurement appréhendée comme un réfèrent universel. Les coups de boutoir de la modernité à l'encontre des institutions mettent-ils en péril le travail du légiste ?

Fiche Technique

Paru le : 01/09/2008

Thématique : Grands thèmes droit public

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-296-06192-3

EAN13 : 9782296061927

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 301

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 320 g