Chargement...
Chargement...

Religions et transitions : quels défis après les révolutions arabes ?

Paru le : 02/06/2015
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Directeur de publication : Xavier Philippe - Directeur de publication : Natasa Danelciuc-Colodrovschi - Préfacier : Sévane Garibian - Préfacier : Jean-Pierre Massias

25,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Issu d'une journée d'études tenue en octobre 2013, cet ouvrage réunit les contributions de sociologues, juristes et historiens en vue de définir le rôle de la religion musulmane dans la transition démocratique engagée par les pays du Maghreb. Les auteurs interrogent la place de l'islam dans les Constitutions et l'influence de ses valeurs morales dans le cadre de la justice transitionnelle. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Religions et Transitions Quels défis après les révolutions arabes ? L'ouvrage que nous avons le plaisir de présenter au lecteur s'inscrit dans la continuité des travaux réalisés dans le cadre du programme de recherche portant sur Identités nationales et nouvelles constitutions : quels défis après le « Printemps arabe » ? financé par le Labex-Med (géré par l'Agence Nationale de la Recherche au titre du projet Investissement d'avenir A*MIDEX). Respectant la même approche d'ouverture, cette publication réunit les travaux de chercheurs venant d'horizons divers (juristes, sociologues, historiens) et de zones géographiques différentes afin de mieux cerner et comprendre le rôle joué par la religion musulmane durant les processus de transition dans les pays du Maghreb. La question centrale de la réflexion engagée consistait à s'interroger sur la nécessité d'intégrer la référence à l'Islam dans les textes constitutionnels. Dans l'affirmative, quels doivent être les degrés de référence à l'Islam et au droit islamique dans une Constitution ? Quelle est la signification exacte de la reconnaissance de la religion par la Constitution ? S'agit-il d'un aspect formel ou d'un aspect substantiel ? Comment réussir à conserver l'ancrage de l'Islam et de la Charia, tout en consacrant les valeurs constitutionnelles libérales ? La religion est-elle le seul facteur de légitimation des nouveaux textes constitutionnels ? Enfin, peut-on parler de l'émergence d'une normativité constitutionnelle spécifique dans cette partie du monde ? Tous ces questionnements ont donné lieu à des études originales et innovantes qui ont été complétées par un deuxième axe de recherche dédié au rôle des religions dans le cadre des processus de justice transitionnelle. En effet, par-delà les questions juridiques qui se posent durant ces périodes charnières de l'histoire des peuples, les problèmes éthiques - et notamment les valeurs morales prônées par les religions, telles que le pardon, l'apaisement, la réconciliation - peuvent revêtir une portée symbolique forte et fondamentale dans la quête de la paix sociale.

Fiche Technique

Paru le : 02/06/2015

Thématique : Philosophie du droit

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Institut universitaire Varenne

Collection(s) : Transition & justice, n° 4

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-37032-045-1

EAN13 : 9782370320452

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 152

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 1 cm

Poids : 290 g