Chargement...
Chargement...

Le préjudice dans le droit civil de la responsabilité

Auteur : Xavier Pradel

Paru le : 17/02/2004
Éditeur(s) : LGDJ
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Préfacier : Patrice Jourdain

42,60 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

S'intéresse au concept de préjudice (indemnisable et réparable) en montrant qu'il s'agit d'une notion de droit. Expose une analyse sur ses caractères juridiques puis sur les inégalités de traitement entre les différents préjudices indemnisés en remarquant la supériorité du préjudice corporel et la fragilité des droits extrapatrimoniaux et des préjudices non individualisés. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

BIBLIOTHÈQUE DE DROIT PRIVÈ TOME 415 Aujourd'hui, on assiste à une implosion du concept de préjudice réparable. Analyser le préjudice comme une notion de droit permettrait d'encadrer plus strictement les limites de ce concept en renforçant davantage les contrôles sur le choix et les caractères du préjudice réparable. La jurisprudence a constamment élargi le choix des intérêts lésés indemnisables en se contentant le plus souvent de la lésion d'un intérêt légitime le plus simple possible. Les contrôles exercés sur les caractères des préjudices réparables sont souvent variables et pourraient être renforcés. Les critères de droit semblent plus insuffisants pour les contrôles des caractères subjectifs que pour ceux des caractères juridiques objectifs. Si tous les préjudices ont une même nature juridique, et en particulier des caractères identiques, ils peuvent faire l'objet d'inégalité de traitements. Notre droit confère assez naturellement une supériorité au préjudice corporel. Il serait souhaitable de s'orienter vers un véritable droit du dommage corporel autonome qui permettrait de traduire plus efficacement la protection de l'intégrité corporelle. Certains préjudices sont souvent fragilisés : il s'agit essentiellement des préjudices extrapatrimoniaux qui font l'objet d'une patrimonialisation croissante et de tous les préjudices qui sont traduits par une qualification trop globale. Les inégalités de traitements entre préjudices sont nécessaires et appelées à se développer dans le futur, notamment en ce qui concerne les préjudices particulièrement graves. En effet, spécialement à propos de ces derniers, le principe de réparation intégrales se révèle très inadapté.

Fiche Technique

Paru le : 17/02/2004

Thématique : Droit bancaire - assurance

Auteur(s) : Auteur : Xavier Pradel

Éditeur(s) : LGDJ

Collection(s) : Bibliothèque de droit privé, n° 415

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-275-02476-X

EAN13 : 9782275024769

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 528

Hauteur : 25 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 2,3 cm

Poids : 740 g