Chargement...
Chargement...

Eléments d'analyse. Volume 4, Chapitres XVIII à XX

Auteur : Jean Dieudonné

Paru le : 27/05/2003
Éditeur(s) : J. Gabay
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

63,00 €
Expedié sous 10 à 15 jours (sous réserve de confirmation)
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Le chapitre XVIII traite de la théorie globale élémentaire des équations différentielles du premier et second ordre. Théorie locale élémentaire des systèmes différentiels. Le chapitre XIX présente le groupe de Lie et les algèbres de Lie et le dernier chapitre est consacré aux connexions principales et à la géométrie riemannienne. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Le chapitre XVIII est le dernier des trois chapitres qui posent les bases de l'Analyse sur les variétés différentielles, en précisant ce qu'il faut entendre dans cette théorie par équation différentielle ou aux dérivées partielles. Déjà dans les espaces Rn, il est clair que la notion classique d'équations aux dérivées partielles est liée au système d'axes choisi, et cela n'a pas laissé de causer bien des difficultés aux mathématiciens qui, au XIXe siècle, ont cherché à classer les équations aux dérivées partielles suivant leurs propriétés, même du point de vue purement local. Ce n'est qu'en ne perdant jamais de vue le sens géométrique d'un système différentiel (donnée d'un "élément tangent" en chaque point) qu'on a pu, à la suite de Élie Cartan, parvenir à des conceptions pleinement satisfaisantes à ce sujet; la théorie générale est d'ailleurs loin d'être achevée, et nous n'en donnons que les premiers rudiments. C'est également le point de vue local qui prédomine dans les chapitres XIX et XX, où sont exposés les premiers résultats d'Analyse "intrinsèque". Le chapitre XIX est entièrement consacré à l'exploitation de l'idée fondamentale de Lie, l'existence d'un "dictionnaire" qui traduit en termes algébriques les propriétés infinitésimales d'un groupe de Lie. La méthode suivie diffère un peu de la plupart des exposés, en prenant d'emblée comme objet algébrique fondamental l'algèbre de tous les opérateurs différentiels invariants par translation à gauche, d'ordre quelconque. Cela a l'avantage de faire correspondre à une structure associative une autre qui l'est également; le fait (spécial à la caractéristique 0) que la connaissance des opérateurs invariants d'ordre 1 et de leur structure d'algèbre de Lie détermine tous les autres, n'est présenté que postérieurement, fournissant d'ailleurs aussitôt l'"algèbre enveloppante" dont on donne souvent une définition abstraite tout à fait inutile. La plus grande partie du chapitre XX est elle aussi consacrée à une étude locale, celle des variétés riemanniennes, envisagée dans le contexte plus général des "G-structures", forme moderne de la méthode du "repère mobile" de Élie Cartan, qui exploite la richesse de la structure d'espace fibré principal, grâce à la théorie de Lie.

Fiche Technique

Paru le : 27/05/2003

Thématique : Mathématiques Appliquées

Auteur(s) : Auteur : Jean Dieudonné

Éditeur(s) : J. Gabay

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Eléments d'analyse, n° 4

ISBN : 2-87647-214-7

EAN13 : 9782876472143

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : Non précisé.

Hauteur : 24 cm / Largeur : 17 cm

Épaisseur : 2,9 cm

Poids : 840 g