Chargement...
Chargement...

Oeuvres. Volume 9, Théorie des fonctions analytiques

Auteur : Joseph-Louis Lagrange

Paru le : 22/02/2007
Éditeur(s) : J. Gabay
Série(s) : Oeuvres, n° 9
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

75,00 €
Expedié sous 10 à 15 jours (sous réserve de confirmation)
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

L'auteur de cet ouvrage s'est proposer d'élaborer une théorie des fonctions, considérées comme primitives et dérivées, de résoudre par cette théorie les principaux problèmes d'analyse, de géométrie et de mécanique, que l'on fait dépendre du calcul différentiel. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Joseph-Louis Lagrange 1736-1813 Théorie des fonctions analytiques « Aucune des méthodes pratiquées ou proposées jusqu'à ce jour, pour suppléer à la méthode d'exhaustion des anciens, et pour la réduire en algorithme régulier, n'a paru à Lagrange réunir au degré désirable, l'exactitude et la simplicité requises dans les sciences mathématiques. Il a pensé néanmoins qu'il n'était pas impossible d'atteindre ce but important, et ses recherches à cet égard nous ont valu le grand ouvrage qu'il a publié sous le titre de Théorie des fonctions analytiques, contenant les principes du calcul différentiel, dégagés de toute considération d'infiniments petits, d'évanouissants, de limites et de fluxions, et réduits à l'analyse algébrique des quantités finies. Lagrange a de plus donné, sur le même sujet, un autre ouvrage considérable, intitulé, Leçons sur le calcul des fonctions, lequel est un commentaire et un supplément pour le premier. Ces écrits sont marqués au coin du génie original et profond, auquel nous devions déjà le Calcul des variations et la Mécanique analytique ; mais comme ils doivent se trouver entre les mains de tous ceux qui veulent approfondir la science du calcul, je n'en dirai ici qu'un mot. Afin de conserver, dans tout le cours de ses opérations, l'exactitude rigoureuse dont il s'est fait la loi de ne jamais s'écarter, Lagrange qui fait aussi usage des différentielles, sous une autre dénomination et sous une autre notation, les considère comme des quantités finies, indéterminées. En conséquence il ne néglige aucun terme, et prend ses différentielles, comme on le fait, dans le calcul aux différences finies. C'est à quoi il parvient par le théorème de Taylor, dont il fait la base de sa doctrine, et qu'il démontre directement par l'analyse ordinaire, tandis qu'avant lui, on ne l'avait encore démontré que par le secours même du calcul différentiel. » Lazare Carnot, Réflexions sur la métaphysique du calcul infinitésimal, 2e édition, 1813. Reprint Éditions Jacques Gabay.

Fiche Technique

Paru le : 22/02/2007

Thématique : Mathématiques Appliquées

Auteur(s) : Auteur : Joseph-Louis Lagrange

Éditeur(s) : J. Gabay

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Oeuvres, n° 9

ISBN : 2-87647-243-0

EAN13 : 9782876472433

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 427

Hauteur : 24 cm / Largeur : 17 cm

Épaisseur : 2,8 cm

Poids : 830 g