Chargement...
Chargement...

Bio-logiques du vieillissement

Auteur : Ladislas Robert

Auteur : Paul-Antoine Miquel

Paru le : 15/05/2004
Éditeur(s) : Kimé
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

14,20 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Tente de déterminer les causes et les mécanismes du vieillissement. Evoque notamment l'épigenèse, la cellule et matrice extracellulaire, la réaction de Maillard, le cas de la fibronectine, les facteurs extérieurs à l'organisme influençant le vieillissement, etc. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Le vieillissement n'est pas une maladie. Il atteint tout animal dépassant un certain âge et il concerne presque toutes les espèces vivantes. Pourtant les tumeurs malignes et les maladies neurodégénératives augmentent avec l'âge. On ne meurt pas de vieillesse. On meurt de poly-pathologies. Alors, où est la poule, où est l'oeuf? Où est le vieillissement, où est la maladie? Le vieillissement, ce sont les atrophies musculaires et digestives. Mais est-ce l'atrophie digestive qui provoque la dénutrition ou la dénutrition qui la produit? Il y a des cercles vicieux du vieillissement. Le cercle vicieux n'est pas un cycle. C'est un phénomène irréversible qui est propre à un système d'objets agissant sur lui-même. Le vieillissement n'est pas une simple destruction. C'est une autodestruction. On se souvient que certains tissus peuvent régénérer leurs cellules. Mais ce mécanisme fonctionne de moins en moins bien. Les tissus fonctionnels sont peu à peu remplacés par des tissus conjonctifs. N'est-il pas surprenant alors de retrouver, au coeur de cette dynamique de destruction des cercles vicieux moléculaires? Nous défendons ici une double hypothèse. Scientifiquement, tout d'abord, nous souhaitons montrer que ces processus d'autodestruction ne sont ni stochastiques, ni génétiques. Ils sont épigénétiques. Philosophiquement ensuite, nous les considérons comme des processus émergents. Un système d'objets qui agit sur lui-même n'est pas pourvu d'une âme ou d'un esprit frappeur. Il est simplement caractérisé par le fait que son action vient compléter sa description. C'est cela qui détermine le sens qu'il faut donner selon nous, au concept d'émergence et qui n'est pas son sens usuel. L'autodestruction n'est donc pas là au commencement. Elle n'est pas programmée génétiquement. Elle résulte de la destruction de certaines molécules et des effets que cette destruction entraîne. Mais cette résultante est autre chose qu'une simple déduction. Et cette bio-logique du vieillissement est autre chose qu'une simple logique.

Fiche Technique

Paru le : 15/05/2004

Thématique : Biologie

Auteur(s) : Auteur : Ladislas Robert Auteur : Paul-Antoine Miquel

Éditeur(s) : Kimé

Collection(s) : Philosophie, épistémologie

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84174-339-X

EAN13 : 9782841743391

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 111

Hauteur : 21 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 0,9 cm

Poids : 162 g