Chargement...
Chargement...

Grammaire fondamentale du latin. Volume 10, Les propositions complétives en latin


80,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Analyse, dans une approche avant tout syntaxique mais aussi morphologique, logique, stylistique, sémantique et pragmatique, les propositions subordonnées couramment appelées complétives : les complétives au subjonctif sans conjoncteur, la proposition infinitive, l'interrogation indirecte et les complétives conjonctives (en ut, en ne, quin, quominus et en quod). ©Electre 2019

L'ouvrage propose une analyse approfondie et largement renouvelée du vaste domaine des propositions subordonnées qu'on appelle couramment complétives. Sont successivement analysées les principales classes constitutives de cet ensemble. 1. les complétives au subjonctif sans conjoncteur; 2. la proposition infinitive ! (A.c.L); 3. l'interrogation indirecte; 4. les complétives conjonctives : a)1es complétives en ut; b) les complétives en ne, quin, quominus; c) les complétives en quod. Si, d'une façon générale, l'approche syntaxique prédomine, les autres composantes; morphologique, logique, stylistique et, surtout, sémantique et pragmatique, sont loin d'être négligées. Les propositions complétives, qui, d'un point de vue fonctionnel, se distinguent des autres subordonnées par le fait qu'elles occupent, seules ou de conserve avec un élément intermédiaire, la position d' «argument» ou d' «actant» par rapport à un noyau prédicatif, se caractérisent non seulement par leur structure morphématique mais aussi par leur valeur sémantique et la force illocutoire qu'elles véhiculent. Les possibilités de commutation qui se manifestent entre les différentes classes de complétives, la polyvalence de certains de leurs marqueurs (surtout ut et quod), qui fait qu'elles peuvent se confondre, dans des contextes déterminés, avec les relatives et les circonstancielles, posent l'épineuse et délicate question de l'identité (et de l'identification) de chacune des grandes classes de subordonnées ainsi que de la spécificité de l'un ou de l'autre type de propositions qui les composent. Une problématique souvent abordée dans ce volume est celle de l'interaction syntaxique et sémantique qui existe, au sein de la macro-phrase, entre le prédicat recteur et la subordonnée complétive, afin que puisse être déterminée la valeur propre de chacun des modes de subordination utilisés. La réflexion théorique se fonde constamment sur un riche recueil d'exemples, cités et traduits, essentiellement fournis par la latinité préclassique, classique et postclassique. De larges perspectives sont ouvertes sur le latin tardif, dont les structures préfigurent souvent celles des langues romanes. A ce titre, 1'ouvrage est susceptible d'intéresser non seulement des latinistes mais aussi des romanistes ainsi que toute personne s'interrogeant, dans une optique de linguistique générale, sur les moyens multiples d'une construction de sens à travers une structure syntaxique déterminée.

Fiche Technique

Paru le : 12/08/2004

Thématique : Langues anciennes dictionnaire universitaire

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Peeters Peeters-France

Collection(s) : Bibliothèque d'études classiques, n° 35

Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Colette Bodelot - Auteur : Colette Bodelot - Collaborateur : Marius Lavency - Collaborateur : Anna Orlandini - Collaborateur : Federico Panchon

Série(s) : Grammaire fondamentale du latin, n° 10

ISBN : 90-429-1332-0

EAN13 : 9789042913325

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 800

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : - cm

Poids : - g