Chargement...
Chargement...

Histoire de l'anticolonialisme en France : du XVIe siècle à nos jours

Auteur : Claude Liauzu

Paru le : 24/10/2007
Éditeur(s) : Armand Colin
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

31,10 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
23,99 €
Protection: Adobe DRM
Acheter en numérique

Résumé

A l'heure où l'accent est mis sur "les crimes de la colonisation" et les enjeux de la mémoire, une étude historique du courant anticolonial en France : né au XVIe siècle, il va être nourri par le marxisme, puis par l'extrême gauche et le tiers-mondisme. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Entre l'exaltation du « rôle positif » de la colonisation et le procès de la République colonialiste, la France semble aujourd'hui découvrir son passé colonial. Colonialisme, anticolonialisme : ces mots, inventés à la fin du XIXe siècle, renvoient à une réalité longue de cinq siècles, de la conquête de l'Amérique à l'écroulement des grands Empires dans les années 1960. Pendant cette période, l'adhésion à l'expansion de l'Europe a été le sentiment dominant avec le « fardeau de l'homme blanc » et les missions historiques attribuées par la religion ou la civilisation à certains continents. Cependant, ce sentiment n'est pas inné ; c'est une création culturelle de l'Occident, qui n'allait triompher que tardivement, dans les années 1930, après une lente expansion. À l'opposé, l'anticolonialisme est également présent dès l'origine, se manifestant au cours des siècles par la critique du sort des Indiens (Las Casas), l'éloge du bon sauvage (Montaigne, Rousseau...) et la dénonciation de l'esclavage par les philosophes du XVIIIe siècle pour qui les colonies sont inutiles, ruineuses et amenées à rompre avec la métropole. Bien que minoritaire, l'anticolonialisme est présent partout dans la société : chez des intellectuels, dans les milieux d'affaires, ou encore dans la paysannerie. Il trouve des références dans le marxisme, dans le christianisme, voire dans les valeurs universalistes liées aux droits de l'homme. Il suscite des protestations contre les guerres d'Indochine et d'Algérie par lesquelles s'achève l'âge colonial. Retraçant l'histoire de l'anticolonialisme, l'ouvrage éclaire donc un pan marginalisé dans l'étude de la période coloniale. Les deux questions des anticolonialistes sont toujours d'actualité : comment aller vers des solidarités entre l'Occident et le tiers-monde ? Comment éviter la guerre des cultures par la reconnaissance de la pluralité et de la diversité dans toutes les sociétés ? Redécouvrir aujourd'hui les anticolonialistes contribue à mieux comprendre le présent.

Fiche Technique

Paru le : 24/10/2007

Thématique : Migrations

Auteur(s) : Auteur : Claude Liauzu

Éditeur(s) : Armand Colin

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-200-35093-7

EAN13 : 9782200350932

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 302

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 520 g