Chargement...
Chargement...

Modernité viennoise et crises de l'identité

Auteur : Jacques Le Rider

Paru le : 27/03/2000
Éditeur(s) : PUF
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Quadrige, n° 302
Contributeur(s) : Non précisé.

15,50 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Pourquoi, depuis deux décennies, les Viennois du début de ce siècle, Hofmannsthal, Musil, Kraus, Schnitzler, Freud, et quelques autres, sont-ils devenus les plus proches et les plus actuels de nos contemporains. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Dans la modernité, les individus deviennent des «systèmes autopoïétiques» en remaniement continu qui procèdent sans relâche à la réorganisation sélective du désordre du monde et de leur propre vie. Les intellectuels et les artistes viennois ont dressé le constat de la crise des vieilles certitudes concernant la différence masculin/féminin et juif/non-juif. Le deuxième tiers du XXe siècle, à l'âge du fascisme et du nazisme, a passionnément reconstruit ces identités perdues, pour assujettir «la femme» et pour anéantir «le juif». Notre culture «postmoderne» s'est retrouvée dans une situation proche de celle qui avait caractérisé la modernité viennoise. A nouveau, l'identité individuelle a semblé indéterminée au moment même où, aux marges du monde occidental, dans ses plis et dans ses fissures, triomphait l'affirmation des identités culturelles. Cette Vienne début de siècle dominée par Hofmannsthal et Musil, par Herzl et son antithèse Weininger, par Mahler et Schiele, par Freud et Wittgenstein, n'en finit pas de nous captiver. Jacques le rider.

Fiche Technique

Paru le : 27/03/2000

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Jacques Le Rider

Éditeur(s) : PUF

Collection(s) : Quadrige, n° 302

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-13-050602-X

EAN13 : 9782130506027

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 464

Hauteur : 19 cm / Largeur : 13 cm

Épaisseur : 2,2 cm

Poids : 406 g