Chargement...
Chargement...

Ni vivants ni morts : la disparition forcée au Mexique comme stratégie de terreur

Auteur : Federico Mastrogiovanni

Paru le : 09/02/2017
Éditeur(s) : Métailié
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Préfacier : Jaime Avilès - Traducteur : François Gaudry

18,00 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Le journaliste livre les résultats de son enquête sur les 30.000 disparus du Mexique depuis une dizaine d'années : absence de corps, de tombes, d'existences légales, de recours et de deuils possibles, menaces et hypocrisie des autorités. La disparition forcée est un outil au service de l'Etat et des multinationales pour dissuader toute velléité d'opposition politique, économique et territoriale. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Ni vivants ni morts La disparition forcée au Mexique comme stratégie de terreur Depuis une dizaine d'années, on compte plus de 30 000 disparus au Mexique. Avec les 43 étudiants de l'École normale d'Ayotzinapa, l'onde de choc s'est répandue dans le monde, mais ni la pression internationale, ni les associations des droits de l'homme, ni les initiatives des familles n'ont suffi, dans ce cas comme dans d'autres, à faire apparaître la vérité - et encore moins à enrayer le phénomène. Ni vivants ni morts : les disparus sont là, dans cet interstice, ce no man's land, invisibles, sans corps, sans tombe, sans aucune existence. Arrachés à leur vie, et comme dissous dans l'atmosphère. Pour leurs proches, aucun recours, le deuil impossible, l'angoisse interminable, les menaces, l'hypocrisie des autorités. L'enquête fouillée de Federico Mastrogiovanni, à travers des entretiens avec les parents des victimes, des experts, des activistes, des journalistes, démontre que la disparition forcée est un outil de pouvoir terriblement efficace, qui fait taire jusqu'à la possibilité d'une contestation. C'est le portrait sensible et effrayant d'un pays miné par la peur, où l'État piétine sciemment ses propres prérogatives - et les droits de ses citoyens -, quand il ne se comporte pas directement comme le pire des délinquants. Ni vivants ni morts a reçu le prix PEN Mexico 2015 et le Prix national du journalisme en 2015.

Contenus Mollat en relation

Dossiers

Prix du livre du réel 2017 : la conférence !

Imaginez des livres recommandés par: Florence Aubenas, Yves Harté, Jean-Paul Kauffmann, Philippe Lançon, Florence Martin-Kessler, Olivier Weber et des libraires de la librairie Mollat. Ces livres existent ce sont les lauréats du "Prix du Livre du Réel" et vous aurez la possibilité des les rencontrer, ainsi que les membres du jury le mercredi 25 octobre !

pour sa première édition le Prix du Livre du Réel a récompensé deux livre puissants et singuliers.

Vidéos

Prix du Livre du Réel

Retour sur la remise du premier Prix du livre du réel organisé par la librairie Mollat et le journal Sud-Ouest, avec le soutien d'Olivier Legrain. Le prix a été remis le 13 juin 2017 à la Bibliothèque de l'Arsenal à Paris.

Fiche Technique

Paru le : 09/02/2017

Thématique : Histoire générale Amérique du Sud

Auteur(s) : Auteur : Federico Mastrogiovanni

Éditeur(s) : Métailié

Collection(s) : Bibliothèque hispano-américaine

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 979-10-226-0542-7

EAN13 : 9791022605427

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 227

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 1,9 cm

Poids : 300 g