Chargement...
Chargement...

Jade. Volume 3-4, Objets-signes et interprétations sociales des jades alpins dans l’Europe néolithique


98,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Synthèse sur les valeurs sociales de la circulation des haches et des anneaux en jade alpins en Europe centrale et dans les Balkans. La démarche souligne ainsi les fonctions techniques et sociales de lames polies dites jades alpins, réinterprétées au cours des transferts entre Atlantique et mer Noire. ©Electre 2021

JADE Tome 3 Objets-signes et interprétations sociales des jades alpins dans l'Europe néolithique Les concepts d'échange, de circulation et de réseaux sont aujourd'hui des points particulièrement forts des problématiques sur le Néolithique européen. Un précédent projet ANR « JADE » (2006-2009) a été consacré aux haches polies en jades alpins (jadéitites, omphacitites, éclogites fines), qui ont circulé en Europe occidentale pendant les Ve et IVe millénaires av. J.-C. Des transferts spectaculaires ont été identifiés sur des distances de 1 700 km à vol d'oiseau, depuis l'Italie du Nord jusqu'à l'Atlantique vers l'ouest et la mer Noire vers l'est. L'image qui se dégage des cartes de répartition et des contextes de dépôt en Europe occidentale est celle de sociétés très inégalitaires où les échanges étaient contrôlés par les puissants, avec la manipulation d'objets consacrés ou sacrifiés qui touchaient le domaine de la compétition et de l'affichage social bien sûr, mais aussi les rituels religieux, la mythologie et la reproduction idéelle des sociétés. Le nouveau projet, JADE 2 (2013-2017), également soutenu par l'ANR, a été élargi à l'ensemble de l'Europe - de l'Irlande à la Turquie et du Danemark jusqu'à Malte - où les transferts de jades ont été alimentés par deux centres de production : l'île égéenne de Syros d'une part, où les plus anciennes exploitations remontent au moins à la fin du VIIe millénaire, et les massifs alpins du Mont Beigua et du Mont Viso d'autre part, dont les productions débutent probablement vers le milieu du VIe millénaire. Avec un inventaire systématique des jades et de leur contexte de dépôt, en particulier en Europe centrale et dans les Balkans, ce nouveau projet vise à éclairer les valeurs sociales qui sous-tendaient la circulation à longue distance des grandes haches (et des anneaux-disques alpins à un moindre degré) dans un réseau complexe qui couvrait 3 200 km d'est en ouest. La démarche est fondée sur la comparaison entre les interprétations idéelles des producteurs d'outils et d'objets-signes en jade (Piémont) et l'imaginaire social des receveurs lointains dans les marges de l'Europe. L'étude des fonctions techniques et sociales des lames polies en jades alpins, réinterprétées au cours des transferts entre Atlantique et mer Noire, permet alors de souligner avec plus d'éclat encore la bipartition de l'Europe néolithique pendant le Ve millénaire, avec deux systèmes opposés de valeurs sociales et de conceptions religieuses, l'un fondé sur les jades alpins et l'autre sur le cuivre et sur l'or. L'ouvrage comprend de plus l'inventaire général illustré des grandes haches en jades alpins (mise à jour en 2016) et de très nombreuses cartes de répartition des types les plus significatifs.

Fiche Technique

Paru le : 14/02/2017

Thématique : Préhistoire

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Presses universitaires de Franche-Comté Centre de recherche archéologique de la vallée de l'Ain

Collection(s) : Les cahiers de la MSHE Ledoux, n° 27. Dynamiques territoriales, n° 10

Contributeur(s) : Directeur de publication : Pierre Pétrequin - Directeur de publication : Estelle Gauthier - Directeur de publication : Anne-Marie Pétrequin

Série(s) : Jade, n° 3

ISBN : 2-84867-575-6

EAN13 : 9782848675756

Format : Non précisé.

Reliure : Relié

Pages : 1466

Hauteur : 31 cm / Largeur : 22 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 4734 g