Chargement...
Chargement...

Grandes cornes et hauts atours : le hennin et la mode au Moyen Age

Auteur : Alix Durantou


50,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

A partir d'un corpus de textes issus de romans, de chroniques, de sermons ou d'écrits de moralistes, mais aussi de nombreuses enluminures et sculptures, l'auteure retrace l'histoire du hennin, coiffe féminine conique apparue en France vers 1420. Elle ne tarda pas à atteindre des proportions extravagantes et devint l'objet d'ordonnances restrictives de la part de l'Eglise. ©Electre 2020

Ecole du Louvre Palais du Louvre Collection « Mémoires de recherche de l'École du Louvre » Les travaux de recherche de fin d'études de l'École du Louvre, « thèses » ou « mémoires de deuxième et troisième cycles » couvrent des champs très étendus dans les domaines de l'archéologie, de l'histoire de l'art, de l'ethnographie et de la muséologie. Cette collection a pour but d'accueillir et de diffuser les meilleurs de ces travaux et témoigne de la vitalité et de l'originalité de la recherche à l'École du Louvre. Grandes cornes et hauts atours Le hennin et la mode au Moyen Âge Plus que toute autre grande coiffe, le hennin est considéré comme l'attribut vestimentaire féminin caractéristique de la fin du Moyen Âge. Qualifié au XVe siècle de coiffe « oultrageuse », « laide » et « ridicule », il est perçu comme un symbole de vanité et de vacuité des biens matériels, mais plus encore comme une transgression à l'ordre établi. Vivement condamnées par les pouvoirs religieux et civils, ces coiffes sont désignées par les moralistes et les prédicateurs comme les stigmates du diable, les attributs des prostituées et des femmes hérétiques et comme des étendards de la bestialité. Les sources écrites du XVe siècle, romans, chroniques, sermons mais aussi peintures, enluminures et sculptures ici rassemblées par l'auteure, lui ont permis de construire et de mener une démonstration qui place ces « atours à cornes » au coeur des débats religieux et sociaux de la fin du Moyen Âge. Dans cette étude, qui va bien au-delà d'une approche strictement formelle et iconographique, Alix Durantou livre le résultat d'une recherche passionnante qui lui a fait interroger les origines possibles de ces éléments de l'habillement médiéval, revoir les dénominations imprécises qui les avaient jusque- là qualifiés et toucher ainsi à l'histoire des mentalités, du goût et des sensibilités.

Fiche Technique

Paru le : 22/05/2019

Thématique : Anthropologie

Auteur(s) : Auteur : Alix Durantou

Éditeur(s) : Ecole du Louvre

Collection(s) : Mémoires de recherche de l'Ecole du Louvre

Contributeur(s) : Préfacier : Denis Bruna

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7118-6333-6

EAN13 : 9782711863334

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 167

Hauteur : 30 cm / Largeur : 21 cm

Épaisseur : 1,1 cm

Poids : 760 g