Chargement...
Chargement...

A la Voltaire : roman à l'ancienne

Auteur : Vassili Axionov

Paru le : 01/03/2005
Éditeur(s) : Actes Sud
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Lettres russes
Contributeur(s) : Traducteur : Lily Denis

24,40 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Voltaire et Catherine II ont entretenu une correspondance pendant une quinzaine d'années. A partir de cette liaison épistolaire, l'auteur a imaginé leur rencontre sur une île imaginaire de la Baltique dans une histoire mêlant libertinage, insolence et aventures. Booker prize du meilleur roman russe 2004. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

LE POINT DE VUE DES ÉDITEURS A la Voltaire repose sur un canevas historique : Catherine II, tsarine libérale, amie des lumières, a subi l'influence de Voltaire et a entretenu avec lui une correspondance qui a duré, après son accession au trône, jusqu'à la mort de l'écrivain. De cette situation, Vassili Axionov a tiré une oeuvre fantasmagorique où la correspondance assidue débouche sur une rencontre entre les deux prestigieux interlocuteurs, et nous convie à un vrai feu d'artifice dont Voltaire est l'astre central. Dans ce roman picaresque, très XVIIIe siècle, on apprend tout des amours malheureuses du grand homme, la vérité sur l'affaire Calas, l'importance des pigeons voyageurs en temps de guerre, l'acuité des réflexions sur le servage en Russie dans les plus hautes sphères du pouvoir, etc. Sans oublier les deux jeunes godelureaux, agents secrets de la Souveraine, suivis depuis les premières pages et qu'on retrouve à la fin, "pleins d'usage et raison", retirés sur leurs terres comme le père du prince André, héros d'un des romans-monuments de la littérature russe. A travers cette mascarade court un fil conducteur grave, toujours présent, jamais pesant, un infini respect pour l'idée voltairienne de la tolérance et avec elle le refus des idées toutes faites, de la superstition, de toutes les contraintes, où se rejoignent la foi en la nature humaine de Voltaire et la recherche de "l'Homme Bon" axionovien. S'il faut en croire la critique unanime et le Booker Prize du meilleur roman russe 2004 décerné à l'auteur, Voltaire n'aurait pas tout à fait quitté la Russie. Déjà, en 1812, à Moscou avec Napoléon, Stendhal s'étonnait et se réjouissait de trouver les oeuvres complètes du grand écrivain dans tant de belles demeures... promises aux flammes.

Fiche Technique

Paru le : 01/03/2005

Thématique : Littérature Russe - Polonaise

Auteur(s) : Auteur : Vassili Axionov

Éditeur(s) : Actes Sud

Collection(s) : Lettres russes

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7427-5392-3

EAN13 : 9782742753925

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 391

Hauteur : 24 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 2,7 cm

Poids : 535 g