Chargement...
Chargement...

Décadence fin de siècle

Auteur : Michel Winock

Paru le : 05/10/2017
Éditeur(s) : Gallimard
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : L'esprit de la cité
Contributeur(s) : Non précisé.

Un coup de coeur de Jean-Marc

Décadence fin de siècle, le dernier livre de Michel Winock publié aux éditions Gallimard, vient compléter ses deux précédents ouvrages. En effet entre Le siècle des intellectuels qui traitait du XXe et Les voix de la liberté du XIXe, il restait un écart chronologique à combler : celui de la période qui court de 1885, année des funérailles nationales de Victor Hugo, au déclenchement de l'affaire Dreyfus en 1898.

Le titre de ce livre Décadence fin de siècle entend rassembler sous une bannière commune des chapelles intellectuelles disparates et hétéroclites.

Mais d'abord, qu'est-ce que la décadence ? D'après Michel Winock, il s'agit avant tout d'une « idée vague, une représentation pessimiste du monde, une nostalgie de ce qui n'est plus, une création de l'imaginaire maussade, alarmiste ou carrément désespéré. »

Comment expliquer ce constat d'une décadence réelle ou supposée chez de nombreux artistes et de gens de lettres de l'époque ?

Pour cela, il faut mettre en lumière différents facteurs : la Révolution industrielle et l'apparition des masses sur la scène de l'histoire, l'affirmation de la science et l'autonomie nouvelle de l'individu, la discussion de dogmes religieux, jusque là jugés infaillibles, vont entraîner entre autre un phénomène de déchristianisation important. A cela on peut ajouter encore le début de l'enracinement de la démocratie française et des lois de laïcisation de l'enseignement.

Dès lors, face à ces mutations politiques, démocratiques et culturelles, de nombreux penseurs et écrivains, dont les représentants les plus éloquents tels que Léon Bloy, Huysmans et Barbey d'Aurevilly, prennent la plume et se font les contempteurs implacables de leur présent.

Léon Bloy avec son livre Le Désespéré, Huysmans avec À rebours et Barbey d'Aurevilly avec Les Diaboliques dessinent les contours de cette école littéraire dite « décadentiste. »

Sous une plume fluide et accessible, Michel Winock dessine au fil des chapitres les bouleversements et les réactions au sein de chacune de ces chapelles : chapelle socialiste, nationaliste, « décadentiste », anarchiste, antisémite, occultiste. Cet essai nous permet d'acquérir une meilleure intelligence du contexte historique de ces différentes œuvres littéraires qui font aujourd'hui partie du patrimoine culturel de la France.

Enfin, il nous rappelle que ces gens de lettres, souvent adossés à une éthique aristocratique, se sont faits les chantres enflammés d'une réaction hostile à la démocratie et aux progrès.

23,00 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Une exploration des différentes facettes de la décadence, dans les dernières années du XIXe siècle, qui s'inscrit dans le renouveau littéraire et artistique illustré par Barbey d'Aurevilly, Huysmans, Léon Bloy ou encore Mallarmé. L'auteur montre les divers visages des hantises qui envahissent les esprits en suivant les écrivains qui dévoilent l'esprit commun des élites. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Décadence fin de siècle Les dernières années du XIXe siècle voient triompher la République. Une ère nouvelle commence. À Paris, les Expositions universelles de 1889 et de 1900 donnent la mesure du progrès technique et industriel du pays. Mais la victoire des républicains et l'apothéose d'une nouvelle civilisation, urbaine, technique, matérialiste, font naître un sentiment profond de décadence. Le mot court comme une traînée de poudre, répété par les intellectuels et repris dans les discours des premiers chantres du nationalisme. Hugo est mort. Barrés est né. Écrivains, publicistes, journalistes rivalisent de pessimisme sur les temps modernes appauvris par la déchristianisation et hantés par la menace révolutionnaire en ces années de misère sociale. On dénonce les progrès de la société démocratique, que le naturalisme dans les romans a dépeinte dans toute son abjection. Resurgit alors le goût pour le morbide, les sciences occultes, l'érotisme faisandé, le satanisme... Voici venue l'époque des imprécateurs qui haïssent le siècle et annoncent la fin des temps. Décadence ! Ce mot-là est associé en effet à la conviction séculaire, théologique, du grand coup de balai qui jettera le monde dans un abîme apocalyptique, d'où l'on espère voir sortir la régénérescence de l'humanité. Dans cet ouvrage arborescent, Michel Winock explore les peurs, les angoisses, les découragements qui, sous le signe de la décadence, se révèlent également la source féconde d'un renouvellement littéraire et artistique, illustré par de grands auteurs, Barbey d'Aurevilly, Huysmans, Léon Bloy, Octave Mirbeau, Mallarmé, Georges Darien, Pierre Louÿs... La décadence représente aussi bien un état d'esprit et une disposition de l'âme qu'une esthétique.

Contenus Mollat en relation

Sélections de livres

Nos coups de coeur pour Noël

Une belle année pour l'histoire nous permet de mettre en avant nos nombreux coups de cœur. Nous les partageons avec vous au travers de cette sélection !

Sélections de livres

Les auteurs du mois d'octobre

Découvrez les livres des auteurs que nous recevons ce mois-ci :

Événements



Rencontre avec Michel Winock

Le 18/10/2017
Artiste en attente
Michel Winock présentera son dernier livre, "Décadence fin de siècle", paru aux éditions Gallimard.

Publié le 28/09/2017

Vidéos

Michel Winock - Décadence fin de siècle

Michel Winock vous présente son ouvrage "Décadence fin de siècle" aux éditions Gallimard. Rentrée littéraire automne 2017. Parution le 5 octobre 2017.

Fiche Technique

Paru le : 05/10/2017

Thématique : Essais et théories - Dictionnaire

Auteur(s) : Auteur : Michel Winock

Éditeur(s) : Gallimard

Collection(s) : L'esprit de la cité

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-07-010703-5

EAN13 : 9782070107032

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 285

Hauteur : 22 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 1,9 cm

Poids : 325 g