Chargement...
Chargement...

Psychologie des beaux et des moches


Un coup de coeur de Géraldine

Après le magistral "Psychologie de la connerie" et le fabuleux "Histoire universelle de la connerie", Jean-François Marmion, psychologue et rédacteur en chef de la revue Le Cercle Psy, nous propose un surprenant et passionnant "Psychologie des beaux et des moches" !
Jean-François Amadieu, Anne Carol, David Le Breton, Agathe Guillot, Nathalie Heinich, Xavier Pommereau, Georges Vigarello, Jean-Paul Kaufmann…
Une trentaine de contributeurs, parmi des psychologues, sociologues, philosophes, psychiatres, neurobiologistes, journalistes se penchent cette fois sur la perception et l’influence de la beauté et de la laideur, dans tous les domaines et à toutes les étapes de la vie.

Qu’est ce que la beauté ? Y a-t-il une norme esthétique ? Peut-on vraiment être impartial dans le cadre d’un recrutement (emploi, logement, service, notation...) ? La beauté intérieure est-elle un leurre ? Peut-on être bouleversé par une œuvre d’art ? Et... qu’est-ce qu’une œuvre d’art ?

Même si les critères de beauté peuvent connaître des particularités générationnelles ou culturelles, plusieurs études sérieuses démontrent qu’il y a "un large consensus (…) quels que soient le milieu social, la culture, le sexe et l’âge".

Quand la beauté prime sur l’intelligence…
Dès l’école, la différence de traitement (notation, harcèlement, popularité) selon des critères de beauté est prouvée. En amour, dans les relations sociales, au travail, la discrimination est clairement démontrée et assumée.

"La moitié des français pensent que les atouts physiques sont nécessaires au travail".
"75 % des recruteurs et 48 % des recruteuses déclarent qu’il est important que le candidat leur plaisent physiquement (...)".

Le développement des réseaux sociaux ne fait qu’amplifier cette quête de perfection physique : il faut être beau, mince, jeune, attirant ; tout en affichant sa propre personnalité (barbe, tatouages, look singulier). Même "les lieux de vacances sont aujourd’hui sélectionnés en fonction de leur instagrammabilité".

Piquant et brillant, ce nouvel ouvrage des éditions Sciences Humaines, dans son écrin magnifiquement illustré, saura sans nul doute vous interpeler et vous étonner.
20,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

A l'ère des sociétés où l'apparence est primordiale, les contributeurs analysent la laideur et la beauté dans le couple, au travail, dans toutes les activités sociales et relations avec les autres, à travers l'histoire et au gré des cultures. ©Electre 2020

Psychologie des beaux et des moches « Beauté intérieure », mon oeil ! « Le nez de Cléopâtre, s'il eût été plus court, toute la face de la Terre aurait changé » , estimait Biaise Pascal. Si votre nez à vous était différent, ou la couleur de vos yeux, ou vos mensurations, c'est votre nombril qui en serait bouleversé. On a beau se répéter que la valeur n'attend pas le nombre des bourrelets, que la vraie beauté est celle de l'esprit, on sait pertinemment que, dans notre société du paraître inlassablement dénoncée par des intellectuels bien habillés, notre estime de soi reste étroitement tributaire de notre apparence. Dans cet ouvrage, nos experts analysent la laideur et la beauté dans le couple, au travail, à travers toute la sphère sociale, au fil de l'histoire et au gré des cultures. Et en tirent toutes les conséquences, sans hypocrisie. Bas les masques !

Contenus Mollat en relation

Dossiers

Chargement...

Fiche Technique

Paru le : 04/06/2020

Thématique : Psychologie cognitive

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Sciences humaines éditions

Collection(s) : Non précisé.

Contributeur(s) : Directeur de publication : Jean-François Marmion

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-36106-577-0

EAN13 : 9782361065775

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 335

Hauteur : 17 cm / Largeur : 13 cm

Épaisseur : 2,6 cm

Poids : 320 g