Chargement...
Chargement...

Kim Jiyoung, née en 1982

Auteur : Nam-Joo Cho


Un coup de coeur de Bélinda B

Le roman qui secoué la Corée du Sud à sa sortie, et ce à juste titre. Un texte nécessaire !
Du jour au lendemain, Kim Jiyoung semble perdre la tête : elle parle avec la voix de sa mère, de son amie, et semble être déconnectée. Après ce premier chapitre des plus intrigants, toute la vie de Kim Jiyoung nous est contée, de sa naissance à la naissance de sa fille. Commence alors le récit minutieux de chaque étape de sa vie, conditionnée par le patriarcat et le sexisme ordinaire.
Alors que l'on espère des naissances masculines, chaque fille naît avec le poids de la culpabilité sur les épaules. En grandissant, ce sont elles qui doivent se sacrifier en laissant le frère être servi juste après le père, en s'occupant des tâches ménagères alors que le frère en est exempt. A l'école, il faut apprendre à contenter les garçons, à accepter des comportements désagréables, violents, car c'est "leur façon de s'exprimer". En grandissant, ressemblant de plus en plus à une adulte, il s'agit de comprendre que les hommes se permettent familiarité, grossièretés, regards insistants et attouchements, et que cela est constant dans la vie des femmes. Comprendre aussi que lorsque cela arrive, il sera reproché aux femmes leur attitude : tenue "inappropriée", quartier déconseillé... Au travail encore : on conseille aux femmes les métiers "féminin", elles trouvent moins facilement du travail, et lorsqu'elles sont dans une entreprise, elles doivent supporter les comportements toujours odieux de leurs collègues ou collaborateurs, et surtout ne rien dire. Si congé maternité il doit y avoir, dilemme : on reprochera aux femmes de vouloir continuer à travailler au maximum, leur faisant remarquer qu'elles devraient se consacrer à part entière à leur grossesse, mais si elles ont le malheur d'utiliser les aménagements qui leurs sont accordés (et qui sont des droits) elles sont critiquées, se forcent à travailler comme n'importe quel autre collègue, ce qui implique pour les femmes suivantes de ne pouvoir utiliser normalement ce droit. De même, ce sera souvent à la femme de quitter son travail, car payer une nourrice pendant les premiers mois de l'enfant est vu d'un mauvais oeil.
Ce texte est une mine d'informations précieuse sur ce qu'implique être une femme (cisgenre) en Corée du Sud ; la violence des traditions, le paternalisme et les discriminations misogynes banalisées nous sont racontées avec de nombreux exemples. L'intérêt de ce texte réside aussi dans ce qu'il révèle de nos propres sociétés occidentales, des petites avancées, mais surtout du long chemin qu'il reste à faire en termes de déconstruction, de considération, de combat.
6,60 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Kim Jiyoung vit à Séoul avec son mari et sa fille et travaille dans une société d'événementiel. Un jour, sans raison apparente, elle se met à parler avec les voix d'autres femmes, employant des expressions étranges et un ton inhabituel. Son mari l'amène consulter. Racontée du point de vue de son psychiatre, son histoire dresse le portrait d'une femme ordinaire en proie à une société patriarcale. ©Electre 2021

Kim Jiyoung née en 1982 Kim Jiyoung est une femme ordinaire, affublée d'un prénom commun - le plus donné en Corée du Sud en 1982, l'année de sa naissance. Elle vit à Séoul avec son mari et leur petite fille. Elle a un travail qu'elle aime mais qu'il lui faut quitter pour élever son enfant. Et puis, un jour, elle commence à parler avec la voix d'autres femmes. Qu'a-t-il bien pu lui arriver ? En six parties, qui correspondent à autant de périodes de la vie de Kim. Cho Nam-joo livre une photographie de la femme coréenne piégée dans une société traditionaliste. Mais Kim Jiyoung est bien plus que le miroir de la condition féminine en Corée : elle est le miroir de la condition féminine tout court.

Contenus Mollat en relation

Fiche Technique

Paru le : 04/02/2021

Thématique : Littérature Extrême Orient

Auteur(s) : Auteur : Nam-Joo Cho

Éditeur(s) : 10-18

Collection(s) : 10-18, n° 5644. Littérature étrangère

Contributeur(s) : Traducteur : Kyungran Choi - Traducteur : Pierre Bisiou

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-264-07769-7

EAN13 : 9782264077691

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 166

Hauteur : 18 cm / Largeur : 11 cm

Épaisseur : 1,1 cm

Poids : 100 g