Chargement...
Chargement...

C'est moi, François

Auteur : Edith Bruck


13,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Après avoir lu la Lettre à Dieu, qui termine Le pain perdu, le pape François a souhaité rencontrer son auteure, E. Bruck. Cette dernière relate leurs échanges. ©Electre 2023

« Le pape François se présenta à ma porte en remplissant de blanc l'ouverture et en écartant les bras, comme si j'étais une fille perdue et retrouvée. Pourrais-je être son enfant adoptive ? Orpheline de mère et de père, parce que née juive, fille d'aucune autre faute, fruit de cet arbre qui a des racines millénaires en moi que ses éternels ennemis ne sont pas parvenus à déraciner malgré tout. Est-ce le passé qui pèse sur le présent ? »

Après avoir lu « La lettre à Dieu » qui clôt Le Pain perdu, le pape François décide de rendre visite à Edith Bruck. Cet événement considérable, suivi de plusieurs autres rencontres, est ici raconté sur un ton à la fois tranchant, caustique, ému et poétique. Cette méditation à deux, entre le chef de l'Église catholique et une déportée juive athée, se termine sur l'horreur de la guerre en général et celle de l'Ukraine en particulier. (Olga, l'aide à domicile de l'auteur, toujours présente, est ukrainienne.) Le pape, dans sa préface, souligne l'envergure humaine exceptionnelle d'Edith Bruck et, hanté par la culpabilité de sa communauté quant à la Shoah, situe cette tragédie du XXe siècle sur un plan temporel beaucoup plus vaste, ouvrant vers une réflexion métaphysique.

Fiche Technique

Paru le : 18/11/2022

Thématique : Catholicisme Questions de société / témoignages

Auteur(s) : Auteur : Edith Bruck

Éditeur(s) : Ed. du sous-sol

Collection(s) : Non précisé.

Contributeur(s) : Traducteur : Ceccatty - Préfacier : François

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 978-2-36468-695-3

EAN13 : 9782364686953

Reliure : Broché

Pages : 125

Hauteur: 19.0 cm / Largeur 13.0 cm


Épaisseur: 1.3 cm

Poids: 140 g