Chargement...
Chargement...

Les voies de la création théâtrale. Volume 17, Meyerhold

Auteur : Béatrice Picon-Vallin

Paru le : 09/03/1999
Éditeur(s) : CNRS Editions
Collection(s) : Arts du spectacle
Contributeur(s) : Non précisé.

45,50 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Expérimentateur obstiné, polémiste hardi, Meyerhold, metteur en scène russe, choisit dès 1918 le camp de la révolution. Il est l'initiateur en 1920 de l'Octobre théâtral. A travers l'analyse de ses grandes mises en scène, B. Picon-Vallin dégage les processus de la création théâtrale, donne à voir le travail du metteur en scène avec le texte, l'acteur, l'espace. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Du symbolisme au constructivisme, à travers une réflexion sur la convention, le grotesque, le théâtre de foire, la commedia dell'arte, le théâtre oriental, le cinéma et le montage, le parcours de Vsevolod Meyerhold est aussi riche que complexe. Par l'analyse de ses grandes mises en scène, Béatrice Picon-Vallin fait revivre une oeuvre dont on a pu dire qu'elle a donné "des racines aux théâtres de l'avenir". Table des matières Introduction De la stylisation au grotesque Autour de l'octobre theatral Theatre et musique Au début de ce siècle, Meyerhold est l'un des hommes qui, pour Louis Jouvet, "incarnent le mieux l'idée qu'il est permis de se former du metteur en scène". Expérimentateur obstiné, polémiste hardi, il choisit, dès 1918, le camp de la révolution, mais engage avant tout sa vie dans le théâtre. Initiateur en 1920 de l'octobre Théâtral, il est exécuté en 1940, victime de la répression stalinienne. Son oeuvre est inséparable des courants d'avant-garde qui revitalisent les scènes européennes, mais demeure profondément nationale. Autour de lui, des écrivains et poètes russes : Gogol l'inspirateur, Blok, Maïakovski, Erdman récemment redécouvert après des années d'occultation, et des compositeurs tels que Glazounov, Gnessine, Chostakovitch, Prokofiev... Du symbolisme au constructivisme, à travers une réflexion sur la convention, le grotesque, le théâtre de foire, la commedia dell'arte, le théâtre oriental, le parcours de Meyerhold est aussi riche que complexe. Ses contradictions sont celles d'un créateur qui, fidèle à ses options fondamentales, ne s'en remet pas moins en question à chacun de ses spectacles. A travers l'analyse de ses grandes mises en scène - spectacles quasi légendaires - La Baraque de foire, Le Bal masqué, Le Cocu magnifique, La Forêt, Le Mandat, Le Revizor -, Béatrice Picon-Vallin dégage les processus de la création théâtrale, donne à voir le travail du metteur en scène avec le texte, l'acteur, l'espace. Elle interroge les rapports étroits et évolutifs que le théâtre de meyerhold entretient avec les arts plastiques, le cinéma, la musique. Ce livre fait découvrir une oeuvre aussi exigeante à l'égard d'un acteur polyvalent et d'abord musicien, qu'à l'égard d'un spectateur dont elle requiert l'active collaboration. Une oeuvre dont on a pu dire qu'elle a donné "des racines aux théâtres de l'avenir".

Fiche Technique

Paru le : 09/03/1999

Thématique : Essais albums sur le théâtre

Auteur(s) : Auteur : Béatrice Picon-Vallin

Éditeur(s) : CNRS Editions

Collection(s) : Arts du spectacle

Série(s) : Les voies de la création théâtrale, n° 17

ISBN : 2-271-05652-7

EAN13 : 9782271056528

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 436

Hauteur : 27 cm / Largeur : 21 cm

Épaisseur : 2,5 cm

Poids : 1465 g