Chargement...
Chargement...

Kitsch et théâtralité : effets et affects

Paru le : 23/02/2012
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Ecritures
Contributeur(s) : Directeur de publication : Isabelle Barbéris - Directeur de publication : Marie Pecorari

20,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Après le tréteau nu, la dramaturgie contemporaine se tourne vers le kitsch, questionnant l'identité et les possibilités du théâtre entre carton-pâte et cabotinage, surjeu et camp, bizarre et queer. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Présentation en français Le kitsch rassemblant sur la scène les résidus de la société de consommation, succède au tréteau nu du théâtre d'Art pour nous confronter à la «grimace du réel». En opposant sa chair et sa force de séduction à l'abstraction conceptuelle de l'art contemporain, la variété des formes kitsch permet aux dramaturges comme aux artistes de la scène d'interroger et de critiquer la puissance des effets du théâtre. Entre naïveté et manipulation des affects, l'artiste réveille alors les démons de cet autre hypocrite, le spectateur bien entendu, aussi bien complice que critique de la société dans laquelle nous nous trouvons ici-bas jetés. De Gombrowicz à Renaud Camus en passant par Fassbinder, des constructions criardes d'Abattoir fermé jusqu'à la douceur feinte d'Yves-Noël Genod, du cabotinage cruel d'un Carmelo Bene jusqu'aux recyclages contestataires de la Camp attitude, sans négliger un détour par le cinéma et l'orgue de barbarie, du ridiculous... au fabulous, ce volume laisse encore planer l'ironie vague d'une interrogation : et si Beckett était kitsch ? Présentation en anglais The kitsch gathering together on stage the consumer society residues, succeeds to the naked board of Art theatre to confront us to the "face of reality". Opposing its flesh and its power of seduction to the conceptual abstraction of contemporary Art, the variety of kitsch forms allows the dramatists and stage artists to question and criticize the power of theatre effects. Between naivety and affects manipulation, the artist then revives the devils of this other hypocrite, the spectator of course, partner as well as critic of the society in which we are here thrown. From Gombrowicz to Renaud Camus, through Fassbinder, from gaudily constructions of "Abattoir fermé" to the pretending gentleness of Yves-Noël Genod, from the cruel third-rate acting of Carmelo Bene to the anti-establishment recycling of the "Camp attitude" without disregard a detour by cinema and barrel organ, from ridiculous.....to fabulous, this essay still hangs over the vague irony of a question : and if Beckett was kitsch ?

Fiche Technique

Paru le : 23/02/2012

Thématique : Essais albums sur le théâtre

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Ed. universitaires de Dijon

Collection(s) : Ecritures

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-36441-010-X

EAN13 : 9782364410107

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 223

Hauteur : 23 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 1,5 cm

Poids : 340 g