Chargement...
Chargement...

La reconnaissance sur la scène française : XVIIe-XXIe siècle

Paru le : 24/09/2009
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Etudes littéraires
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Françoise Heulot-Petit - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Lise Michel - Auteur : Françoise Heulot-Petit - Auteur : Lise Michel

22,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

La reconnaissance aristotélicienne (anagnorisis), théorisée à propos de la tragédie, était liée au renversement final et au dénouement de la pièce. Avec l'essor de la comédie, de la tragicomédie et du drame, l'usage de ce procédé a changé. Une étude des nouvelles pratiques de reconnaissance dans le théâtre moderne et contemporain. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Rien n'est plus riche d'effets, au théâtre, que la fameuse «scène de reconnaissance», dans laquelle, les fausses identités se dissipant, les soeurs retrouvent leurs frères dans les jeunes inconnus que la voix du sang leur désignait confusément, les parents leurs enfants qu'ils croyaient perdus à jamais, et les héros leurs origines jusque-là mystérieusement voilées. Dans sa définition aristotélicienne, la reconnaissance (anagnorisis), théorisée à propos de la tragédie, est étroitement liée au renversement final et au dénouement de la pièce. La reconnaissance canonique est une surprise paradoxale, puisqu'elle émane de la logique même de l'action : plus qu'une scène, elle est un véritable processus qui se prépare dans les rouages de la dramaturgie. À l'époque classique, cette conception aristotélicienne de l'«agnition» reste au fondement de la réflexion théorique sur la question. La pratique, cependant, en est souvent bien éloignée : on use et on abuse du procédé, tandis qu'il s'épanouit dans la comédie, la tragicomédie et le drame. Peu à peu, de nouvelles dramaturgies, ainsi que de nouveaux enjeux esthétiques, sociaux et philosophiques induisent en outre de nouvelles pratiques de la reconnaissance. Dans le théâtre moderne et contemporain, la difficulté à cerner les contours d'une identité pouvant soutenir le principe de la révélation deviendra le sujet même des drames de la reconnaissance. Les contributions réunies dans le présent volume étudient les formes et les usages de la reconnaissance, en France, du XVIIe au XXIe siècle, aussi bien dans les formes de théâtre où la constance et l'identité du personnage sont des présupposés de la dramaturgie, que dans celles où, précisément, elles en constituent un enjeu. Instrument critique privilégié, l'étude de la reconnaissance se révèle, pour chaque époque, un moyen efficace d'interroger les ressorts de l'action.

Fiche Technique

Paru le : 24/09/2009

Thématique : Essais albums sur le théâtre

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Artois Presses Université

Collection(s) : Etudes littéraires

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84832-090-7

EAN13 : 9782848320908

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 266

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 1,6 cm

Poids : 454 g