Chargement...
Chargement...

Les enfants de Shylock ou L'antisémitisme sur scène

Auteur : Chantal Meyer-Plantureux

Paru le : 16/03/2005
Éditeur(s) : Complexe
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

21,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Réflexion sur les images du juif dans le théâtre français de 1880 à aujourd'hui, en particulier pendant la période allant jusqu'à la Seconde Guerre mondiale qui vit se déchaîner l'antisémitisme dans les pièces et la vie théâtrale. Elle est suivie de portraits d'auteurs dramatiques, d'acteurs, de metteurs en scène, etc. et d'une anthologie de textes théoriques, d'extraits de pièces et de critiques. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

À l'exception notable du Marchand de Venise, le théâtre évite, depuis la Seconde Guerre mondiale, de représenter sur scène un personnage juif et désigné comme tel. Et lorsqu'il s'y hasarde, il provoque de violentes réactions. Il fut pourtant une époque où «la question juive» était l'un des sujets de prédilection de la scène française. Des pièces antisémites, consciemment revendiquées ou non, étaient jouées avec un très grand succès dans de nombreux théâtres parisiens. Les critiques se déchaînaient. L'antisémitisme de ce répertoire dramatique était discuté, approuvé ou combattu pour ce qu'il était à l'époque : une opinion politique. L'antisémitisme ne se cantonnait pas à ces pièces, aujourd'hui tombées dans l'oubli, il contamina l'ensemble de la vie théâtrale des années 1880 à la Seconde Guerre mondiale, exhibant sur scène le «type juif». Il irrigua aussi bien le théâtre de boulevard «de droite» que le théâtre d'avant-garde «de gauche». (Gémier, Lugné-Poe ou Dullin ont contribué à diffuser cette caricature dans le public.) Certains auteurs dramatiques juifs eux-mêmes ajoutèrent leur voix au concert antisémite. Tous dénoncèrent le «théâtre juif ou enjuivé», synonyme d'un théâtre médiocre, boulevardier, par opposition au théâtre pur, pauvre, d'avant-garde, aux mains des vrais artistes. Ce volume propose une réflexion autour de quelques textes importants - inédits ou opportunément disparus après-guerre - et d'un cahier photos, sur cette mémoire «confisquée» du théâtre. Non pour jouer les procureurs mais pour comprendre le rôle et la responsabilité du théâtre dans notre histoire politique.

Fiche Technique

Paru le : 16/03/2005

Thématique : Essais albums sur le théâtre

Auteur(s) : Auteur : Chantal Meyer-Plantureux

Éditeur(s) : Complexe

Collection(s) : Le théâtre en question

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-8048-0024-5

EAN13 : 9782804800246

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 269

Hauteur : 22 cm / Largeur : 13 cm

Épaisseur : 2,2 cm

Poids : 320 g