Chargement...
Chargement...

Histoire du gouvernement présidentiel aux Etats-Unis

Auteur : Elisabeth Zoller

Paru le : 16/11/2011
Éditeur(s) : Dalloz
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

26,40 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Fondé sur la séparation des pouvoirs législatifs et exécutifs, l'un incarné par le Congrès, l'autre par le président, le régime présidentiel américain présente bien des différences avec celui de la Ve République française. L'auteur retrace l'histoire de l'élaboration du système nord-américain en s'attardant sur ses figures emblématiques, de G. Washington à F.D. Roosevelt. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Depuis 1962, le peuple français élit le président de la République au suffrage universel direct, mais le régime de la Ve République n'est pas présidentiel pour autant parce que les pouvoirs législatif et exécutif ne sont pas séparés. Ils sont, au contraire, unis l'un à l'autre par l'intermédiaire des ministres qui ont un pied dans le législatif et un autre dans l'exécutif. Dans un vrai régime présidentiel comme aux États-Unis, les pouvoirs législatif et exécutif sont nettement séparés. Les hommes qui entourent le président n'ont aucun lien avec le Congrès et le Congrès est seul maître des lois. Le président ne gouverne que par sa capacité à convaincre, c'est-à-dire son leadership. Le président des États-Unis n'est pas puissant parce qu'il dispose d'une majorité au Congrès, mais parce qu'il agit au nom de toute la Nation. Les présidents américains sont tous des rassembleurs ; ce sont des leaders plus que des chefs ; ils exercent moins «le» pouvoir que «des» pouvoirs ; aucun d'entre eux n'a jamais pu durablement s'imposer par la seule force d'une majorité toute puissante parce qu'ils conduisent les États-Unis au sein d'un système de gouvernement qui fut conçu à partir des enseignements de Montesquieu et dans lequel «le pouvoir arrête le pouvoir». Aucun système politique n'est parfait ; mais du choix initial fait par les constituants à Philadelphie de séparer les pouvoirs est née une forme de gouvernement qui, tout en étant doté de la fermeté et de l'énergie nécessaire à l'Exécutif, reste toujours républicaine sans jamais être monarchique. À l'heure où le régime de la Ve République s'étouffe dans une hyper-présidence qui suscite bien des doutes sur l'efficacité des réformes adoptées pour moderniser et rééquilibrer les institutions, le gouvernement présidentiel aux États-Unis est une expérience qui donne matière à penser.

Contenus Mollat en relation

Dossiers

Focus sur les élections présidentielles américaines

Le 6 novembre 2012 les États-Unis auront un nouveau président : Barack Obama obtiendra peut-être un nouveau mandat, Mitt Romney redonnera peut-être le pouvoir aux Républicains... ?

Fiche Technique

Paru le : 16/11/2011

Thématique : Sciences politiques - Généralités

Auteur(s) : Auteur : Elisabeth Zoller

Éditeur(s) : Dalloz

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-247-11409-1

EAN13 : 9782247114092

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 345

Hauteur : 21 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 455 g