Chargement...
Chargement...

L'ombre du mur : chroniques du mur de Berlin

Paru le : 15/10/2009
Éditeur(s) : Ed. des Syrtes
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

22,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Afin de fêter les vingt ans de la chute du mur de Berlin, des écrivains d'Europe centrale et orientale, ex-pays de l'Est, ont été invités à écrire une nouvelle sur ce thème. Parmi les auteurs : V. Colic, T. Dimova, L. Garaczi, V. Kecmanovic, A. Koroliov, K. Lange-Müller, N. Manea, B. Myftiu, W. Odojewski, L. Seiler, M. Smaus, L. Starova. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

L'Ombre du mur est une «géographie personnelle» et littéraire du mur de Berlin tombé il y a vingt ans, vécue, écrite par douze écrivains venus de l'Est. Autant de séquences individuelles où l'Histoire s'imbrique dans une collusion permanente entre passé, présent et avenir. Le «cercle» de Velibor Colic, le Bosniaque, commence à Auschwitz, passe par Srebrenica et l'Espagne républicaine pour se refermer provisoirement à Berlin. L'«étonnement infini» de Bessa Myftiu, l'Albanaise, est né presque imperceptiblement le jour où la statue d'Enver Hoxha est tombée, poussée par une foule transfigurée. «Partir, c'est mourir un peu» pour le transfuge roumain Norman Manea et Berlin devient un lieu de «pèlerinage de la croisée des chemins d'une existence et de tant d'autres». Lutz Seiler, l'Allemand, parle d'héritage, littéraire avant tout, et son mur se transforme en une mesure du temps. L'homme des frontières, Luan Starova, le Macédonien, évoque les Portes de l'Enfer derrière lesquelles se sont murés, depuis des siècles, les Balkans. Les anges échafaudés du Hongrois László Garaczi veillent sur Berlin, où tout doit être réappris en permanence. Théodora Dimova, la Bulgare, évoque ses transitions : Tchernobyl, les hivers postcommunistes ou ses propres livres. Katja Lange-Müller, l'Allemande, est témoin des temps où Marina, Marina n'était encore qu'une chanson joyeuse, avant de devenir une margarine bon marché. Le Polonais Wlodzimierz Odojewski se demande si on pouvait entendre à travers le mur les voix de l'autre partie de l'Europe. Le mur de Martin Smaus est celui de Lennon, symbole de résistance à Prague. Pour Anatoli Koroliov, l'enfermement a commencé avec la palissade qui entourait la maison de son enfance. Sous les décombres, Edin, le personnage du jeune Serbe Vladimir Kecmanovic, essaie en vain de retrouver un morceau du mur de Berlin perdu pour toujours... Et ce mur continue de hanter, telle une ombre sur un paravent de pierres qui, hier encore, séparait les hommes.

Fiche Technique

Paru le : 15/10/2009

Thématique : Littérature Germanique - Néerlandaise

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Ed. des Syrtes

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84545-151-2

EAN13 : 9782845451513

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 308

Hauteur : 23 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 2,4 cm

Poids : 424 g