Chargement...
Chargement...

Anton Tchékhov : nature et création

Auteur : Claude Le Manchec

Paru le : 25/08/2015
Éditeur(s) : Ed. du Cygne
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Portraits littéraires
Contributeur(s) : Non précisé.

16,00 €
Expedié sous 10 à 15 jours (sous réserve de confirmation)
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Etude de l'oeuvre polymorphe et nuancée de Tchékhov (nouvelles, pièces de théâtre, correspondance) sous l'angle des rapports de ses personnages au temps et à la nature. Humbles ou puissants, ceux-ci voient leur vie s'engluer ou au contraire s'intensifier en refusant toute pensée paralysante. Mais ils ne parviennent à être au monde qu'en devenant une partie du tout infini qu'est la nature. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Anton Tchékhov : nature et création Même dans ses nouvelles aux dialogues incisifs, Anton Tchékhov est pleinement un homme de théâtre qui entend donner la réplique à celui qui se morfond, dont la vie est un marasme, mais qui pourrait, par une agilité intérieure, parvenir à se désencombrer de toute pensée paralysante. Dans ses récits comme dans ses pièces de théâtre, des éléments se mettent sous tension, s'organisent en polarités qui produisent une intensification de la vie humaine dans le cours monotone du temps qui passe et cette intensification en précipite la durée. Se défiant des mots en forme d'étendard qui encombrent la pensée russe de son siècle, Tchékhov ouvre grand le nuancier de l'humain et regarde l'existence dans toutes ses déclinaisons. De même qu'il apprend à aimer le vrai sans prétendre se l'approprier, il apprend à juger par lui-même (comme lors de son voyage sur l'île-prison de Sakhaline), sans prétendre imposer aux autres de quelconques valeurs. Relativiste, ouvert à la pensée de l'Orient, il rejette tous les dogmes et veut capter le flux même de la vie. Son oeuvre se nourrit de ses contacts quasi illimités en tant que médecin avec toutes les couches sociales de la population russe, qui vient juste de connaître l'abolition du servage mais qui vit sous la férule d'Alexandre III, le tsar qui a créé l'Okhrana, la police secrète. Tchékhov pense l'existence des humbles comme des puissants sous le signe de l'infinité de l'espace et du temps qui sont des aspects de la nature. Infiniment féconde et capable de varier ses créations sans limite, cette nature est le fond sur lequel se déploient ses plus grandes oeuvres, La Steppe ou La Cerisaie. Etre au monde, c'est dès lors se vivre comme partie infime de ce Tout infini d'où proviennent et la vie et la mort.

Fiche Technique

Paru le : 25/08/2015

Thématique : Essais et théories - Dictionnaire

Auteur(s) : Auteur : Claude Le Manchec

Éditeur(s) : Ed. du Cygne

Collection(s) : Portraits littéraires

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84924-422-8

EAN13 : 9782849244227

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 155

Hauteur : 21 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 1,2 cm

Poids : 250 g