Chargement...
Chargement...

Ecrire pour la jeunesse : en France et en Allemagne dans l'entre-deux guerres

Auteur : Mathilde Lévêque

Paru le : 13/05/2011
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Interférences
Contributeur(s) : Préfacier : Isabelle Nières-Chevrel

16,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Cette étude examine le renouveau des thèmes traités par la littérature de jeunesse après 1920. L'analyse du contexte politique, économique et social en France et en Allemagne met en évidence une rupture avec les poncifs hérités du XIXe siècle et dégage les paradigmes de la modernité littéraire. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Ecrire pour la jeunesse en France et en Allemagne dans l'entre deux guerres Marasme, décadence, déclin, tels sont les termes souvent utilisés pour qualifier la littérature pour la jeunesse de l'entre-deux-guerres. Mais qu'en est-il réellement de cette période mal connue de la littérature narrative pour la jeunesse, en France et en Allemagne ? Au lendemain de la Première guerre mondiale, en raison de problèmes économiques, édition et création connaissent nombre de difficultés, ce qui incite les éditeurs, auteurs, universitaires, bibliothécaires et pédagogues à réagir. Dans les années 1920, tandis que subsistent les anciens thèmes et modes d'écriture hérités du XIXe siècle, s'amorce un renouveau lié au contexte politique, social, économique, idéologique et culturel. Qu'il s'agisse de narration ou d'idéologie, une partie de la littérature pour la jeunesse, en France comme en Allemagne, cherche à rompre avec les poncifs hérités du XIXe siècle. Cette étude propose de s'intéresser au renouvellement de l'art du récit pour la jeunesse, à l'apparition de la modernité dans l'écriture narrative pour la jeunesse : nouvelles thématiques, liées aux mutations du monde moderne, nouveaux regards portés sur l'enfance, réflexions sur les techniques littéraires, modernité des choix esthétiques et graphiques. Crise des années 1930, montée du nazisme, exil de certains auteurs allemands pour la jeunesse, Front populaire, montée des périls jouent également un rôle majeur. Entre idéologie, pédagogie et narration, on peut ainsi voir se dessiner une écriture nouvelle pour la jeunesse, l'écriture utopique, l'une des caractéristiques de la modernité littéraire pour la jeunesse de l'entre-deux-guerres, en France comme en Allemagne. Quel bilan tracer du renouvellement de la littérature pour la jeunesse, en France et en Allemagne, à la fin des années 1930 ? Quels en sont les héritages au lendemain de la Seconde guerre mondiale ? Telles sont les questions finales auxquelles ce travail tente d'apporter quelques réponses.

Fiche Technique

Paru le : 13/05/2011

Thématique : Essais et théories - Dictionnaire

Auteur(s) : Auteur : Mathilde Lévêque

Éditeur(s) : Presses universitaires de Rennes

Collection(s) : Interférences

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7535-1368-6

EAN13 : 9782753513686

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 300

Hauteur : 21 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 2,5 cm

Poids : 484 g