Chargement...
Chargement...

La geste de l'ours : l'épopée romane dans son contexte mythologique, XIIe-XIVe siècle

Auteur : Guillaume Issartel

Paru le : 28/03/2010
Éditeur(s) : H. Champion
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

147,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Etude d'ensemble autour du phénomène épique au sein des chansons de geste françaises, occitanes, italiennes et espagnoles. Les personnages héroïques, les situations dans lesquelles sont pris Charlemagne et ses guerriers, le lignage de Ganelon ou les Aymerides sont analysés afin de mettre en évidence l'émergence de certaines figures mythiques telles que l'ours. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Les chansons de geste françaises, occitanes, italiennes et espagnoles forment un vaste corpus difficile à interpréter, et d'où n'émergent encore aujourd'hui, aux yeux d'un public cultivé, que la Chanson de Roland et quelques aventures de Guillaume d'Orange. Le foisonnement des textes (plus de cent), des personnages héroïques, des situations dans lesquelles sont pris Charlemagne et ses braves guerriers, les Aymerides, ou le lignage de Ganelon le perfide, pose toutes sortes de problèmes complexes qui semblent souvent interdire une approche d'ensemble du phénomène épique. Les avancées de la mythologie comparée fournissent pourtant peu à peu les moyens de mieux cerner cette riche littérature, qui se révèle hantée par des figures mythiques totalement inattendues, surgies d'un lointain passé. Parmi elles, l'ours ; objet de croyances partagées par différents peuples eurasiatiques et américains, cet animal a su léguer une part de ses habitudes, son nom, sa démarche ou sa force à de nombreux héros épiques, tels Orson de Beauvais, ou Guillaume d'Orange soi-même, qui trahit dans son surnom bien connu (Fierebrace, «à l'étreinte sauvage») ses accointances avec le plantigrade. La mythologie de l'ours structure en profondeur l'imaginaire épique médiéval, dont les éléments, aussi divers qu'ils soient au premier abord, révèlent une cohérence étonnante au fur et à mesure de l'analyse. Le rapprochement entre le corpus roman, d'autres oeuvres européennes (en particulier germaniques), des textes beaucoup plus «exotiques» (chinois, indiens,...), et de nombreux rites, mythes et contes populaires marqués par la présence de l'ours apporte ainsi une foule d'explications à propos des tribulations des héros francs, de leurs comportements et des objets qui leur sont propres, de leur façon de combattre, de leurs enfances, des chemins qu'ils arpentent... sans oublier les rapports troubles qu'ils entretiennent avec l'Histoire, et qui ont souvent masqué leur véritable origine.

Fiche Technique

Paru le : 28/03/2010

Thématique : Auteurs - Critique littéraire

Auteur(s) : Auteur : Guillaume Issartel

Éditeur(s) : H. Champion

Collection(s) : Nouvelle bibliothèque du Moyen Age, n° 94

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7453-1899-3

EAN13 : 9782745318992

Format : Non précisé.

Reliure : Relié

Pages : 781

Hauteur : 23 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 1200 g