Chargement...
Chargement...

Grâces lui soient rendues : Paul Durand-Ruel, le marchand des impressionnistes

Auteur : Pierre Assouline

Paru le : 24/10/2002
Éditeur(s) : Plon
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

30,00 €
Expedié sous 10 à 15 jours (sous réserve de confirmation)
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Biographie personnelle et professionnelle de Paul Durand-Ruel (1831-1922), marchand d'art, l'un des premiers à avoir été charmé par le mouvement impressionniste et à avoir lutté pour sa reconnaissance. Le mécène n'a pas réussi immédiatement à imposer ce mouvement pictural décrié des amateurs et critiques d'art. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

«On passe une vie à tourner autour de quelques êtres et ils finissent par nous habiter à notre insu. Paul Durand-Ruel fut la présence secrète de mes livres sur Kahnweiler, Camondo, Gallimard et Cartier-Bresson ; aussi ai-je choisi de lui rendre grâces à mon tour sous la forme d'un récit forcément impressionniste, aussi sensible à ce qui part du dedans qu'à ce qui arrive au-dehors. «Comment devient-on une légende ? Cette question pourrait résumer l'intention de ma biographie autant que l'existence de Paul Durand-Ruel (1831-1922). Une suite de drames, d'échecs, de coups du sort, de débâcles - comme ce 24 mars 1875 à Drouot, où un Renoir vaut à peine 180 francs -, qui tous ont renforcé une conviction comparable à la foi religieuse : être l'initiateur et le passeur d'une école de peinture. Cet homme d'ordre politique et moral agit comme mécène et marchand d'une révélation artistique ; il croit en son jugement esthétique et même la reconnaissance tardive de l'opinion, après 1900, ne l'entraîne pas aux accommodements. «Au fond, celui qui a "fait" Renoir, Monet, Sisley, Puvis de Chavannes et d'autres, et promu toute la peinture française du XIXe siècle aux Etats-Unis a toujours rêvé de vivre dans un paradis qui aurait "la sereine douceur d'un paysage de Corot ou de Camille Pissarro".»

Contenus Mollat en relation

Dossiers

Eugène Boudin, « Le Roi des ciels »

Eugène Boudin (1824-1898) se fond dans la nature. Il fut le premier peintre à poser son chevalet près des vagues, sur le sable, face aux nuages.

Fiche Technique

Paru le : 24/10/2002

Thématique : Monographies de peintres

Auteur(s) : Auteur : Pierre Assouline

Éditeur(s) : Plon

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-259-19302-1

EAN13 : 9782259193023

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 333

Hauteur : 23 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 2,8 cm

Poids : 430 g