Chargement...
Chargement...

Cinq nouvelles autour de l'histoire des arts

Paru le : 26/06/2015
Éditeur(s) : Magnard
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Amandine Lebarbier

2,95 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Etude de cinq nouvelles du XIXe siècle qui abordent le thème des arts : "Le chant de l'amour triomphant" d'Ivan Tourgueniev, "Un portrait" et "Menuet" de Maupassant, "La dernière heure d'un stradivarius" de Jules de La Madelène, "La fille d'Albano" de George Sand. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Cinq nouvelles autour de l'histoire des arts Un dangereux musicien envoûte une jeune femme pour la séduire, un Stradivarius prend vie et raconte son histoire, un vieux couple de danseurs fait revivre les ballets du temps de Louis XV, une jeune artiste peintre doit choisir entre sa vie de femme mariée et sa carrière... De nombreux portraits d'artistes se mêlent dans ces cinq nouvelles réalistes et fantastiques et nous font voyager au coeur de l'histoire des arts au xixe siècle. Les atouts d'une oeuvre commentée avec, en plus, tous les repères pour les élèves : . Des rabats panoramiques avec : . une oeuvre d'art en grand format . une frise historique et culturelle inédite . Des éléments d'histoire des arts . Des notes de vocabulaire adaptées . Des rubriques outils de la langue pratiques . Des encadrés méthode efficaces Oeuvre notamment recommandée pour les classes de 4e et de lycée professionnel. Des ressources enseignants sur www.classiquesetpatrimoine.maqnard.fr : . le livre du professeur complet à télécharger gratuitement . des documents complémentaires . des vidéos . des fiches pédagogiques d'histoire des arts . des offres de documentation et d'équipement de classe Iconographie Couverture : Les Muses, Maurice Denis, huile sur toile, 137 x 171 cm, 1893, Musée d'Orsay, Paris. Le titre de ce tableau fait référence aux neuf muses de la mythologie grecque qui sont considérées comme les protectrices des arts, sources d'inspiration des artistes. Au premier plan, autour de la table, on reconnaît la femme de l'artiste, Marthe, mais ses traits ne sont-ils pas aussi ceux de toutes les muses peintes sur le tableau ? Le tableau présente un jeu de lignes verticales (les troncs des marronniers et les femmes) qui contrastent avec des lignes horizontales (les branches, les courbes des épaules et des bras). Il s'inscrit dans la veine de la peinture symboliste, dans cet effort de simplification des formes, de stylisation des contours et dans la création d'une atmosphère mystérieuse et sacrée. Rabat : Le Foyer de la danse à l'Opéra de la rue Le Peletier, Edgar Degas, huile sur toile, 46 x 32 cm, 1872, Musée d'Orsay, Paris. Edgar Degas fréquentait avec assiduité l'Opéra de la rue Le Peletier, à la fois en tant que spectateur mais aussi pour se rendre dans les coulisses et observer les danseuses au travail. Les ballerines deviennent un thème de prédilection dans sa peinture, qu'il représente de préférence au travail, comme dans ce tableau où elles sont en train de s'échauffer, sous le regard vigilant du maître de ballet.

Fiche Technique

Paru le : 26/06/2015

Thématique : Livres classiques Collège Para Collège

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Magnard

Collection(s) : Classiques & patrimoine, n° 64

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-210-74361-3

EAN13 : 9782210743618

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 126

Hauteur : 18 cm / Largeur : 13 cm

Épaisseur : 0,7 cm

Poids : 130 g