Chargement...
Chargement...

Roman rose et rose rouge : le Roman de la Rose ou de Guillaume de Dole, de Jean Renart

Auteur : Michel Zink

Paru le : 11/07/2014
Éditeur(s) : Belles lettres
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Essais
Contributeur(s) : Non précisé.

21,00 €
Expedié sous 10 à 15 jours (sous réserve de confirmation)
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Un essai sur le "Roman de la Rose" de Jean Renart, désigné souvent de nos jours sous le nom de "Roman de Guillaume de Dole", du nom de son héros, pour le distinguer du "Roman de la Rose" de Guillaume de Lorris et Jean de Meun. L'accent est mis sur l'enjeu symbolique de la métaphore de la rose dans ces deux oeuvres. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Je relis L'enfant d'Agrigente, je relis Le latin mystique, je relis Curtius, Auerbach, Pierre de Nolhac... : je les réunis en esprit dans une collection idéale qui satisfait à la conception que je me fais de l'essai. Le mot est à la mode et désigne un genre polymorphe : essais historiques, scientifiques, politiques, critiques ; tantôt l'exposé d'un point de vue brillant et instantané, proche du pamphlet, tantôt la quintessence de recherches patientes dans un champ disciplinaire donné. C'est plutôt ainsi que je vois la création d'une collection intitulée « Les Belles Lettres/essais ». Dans le paysage éditorial français, notre maison se distingue par la place qu'elle réserve à l'érudition, cette sévérité, qui est de fondation, est son honneur. Elle se distingue aussi par la place éminente donnée à des langues et à une culture qui sont de plus en plus l'apanage de spécialistes. Mais l'érudition n'est pas cuistrerie et il arrive que la spécialité partagée vienne enrichir d'un éclat irremplaçable la culture universelle. Seulement, il faut, pour cela, infuser à la philologie une âme, c'est-à-dire de l'amour - et un style. Ou, comme sur la monnaie d'Auguste, à la lenteur cuirassée du Crabe marier la légèreté du Papillon1. C'est le rôle de l'essai, essai en ce sens aussi que, relevant ce défi, on a mesuré la part de risque. Ce livre est un essai sur le Roman de la Rose de Jean Renart, roman atypique et sophistiqué du début du XIIIe siècle, généralement désigné aujourd'hui sous le nom de Roman de Guillaume de Dole, du nom de son héros, pour le distinguer du célèbre Roman de la Rose de Guillaume de Lorris et Jean de Meun. Dans ce dernier, la rose est la métaphore de la jeune fille aimée et de sa virginité. Dans le Roman de la Rose de Jean Renart, la rose, bien réelle, est une marque de naissance sur la cuisse de l'héroïne. Mais elle désigne le sexe féminin par contiguïté et déplacement - par métonymie, en somme. Le roman joue constamment de ce glissement en affichant une superficialité ostentatoire, qui contraste avec l'art littéraire et la pensée de son époque, anxieux de trouver sous la lettre un sens second et profond. Il ne cesse de révéler l'essentiel à travers l'accessoire : peut-être est-ce le secret même de l'art romanesque.

Fiche Technique

Paru le : 11/07/2014

Thématique : Essais sur littérature antique et Moyen-âge

Auteur(s) : Auteur : Michel Zink

Éditeur(s) : Belles lettres

Collection(s) : Essais

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-251-44497-1

EAN13 : 9782251444970

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 137

Hauteur : 23 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 1,3 cm

Poids : 255 g