Chargement...
Chargement...

De l'art de savoir voyager comme un parfait gentleman : toute la perfidie de l'humour anglais

Auteur : Vic Darkwood

Paru le : 22/11/2007
Éditeur(s) : Ed. Scali
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Traducteur : Matthias Bonopéra & Johann Defer

24,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Conseils de voyages sélectionnés dans des récits de voyages du XIXe siècle. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Quand les Anglais d'aujourd'hui se moquent des Anglais d'autrefois Après le best-seller d'humour anglais petite encyclopédie de la vie merdique en Grande-Bretagne à l'usage du reste du monde Un nouveau chef-d'oeuvre de perfidie britannique : De l'art de savoir voyager comme un parfait gentleman En se basant sur les récits de voyageurs anglais au XIXe siècle, Vic Darkwood dénonce avec ironie et causticité les comportements colonialistes de ses ancêtres autoproclamés « gentlemen » - sans en oublier les règles et coutumes dont la splendeur du charme désuet n'a jamais cessé de gonfler d'orgueil les sujets de sa Majesté. Du Times au Daily Telegraph Un summum du politiquement incorrect applaudi par la presse britannique Écrit comme un guide de voyage dans le temps, ce merveilleux ouvrage s'amuse de l'absurdité d'une civilisation où il faisait bon parcourir le monde en costume de tweed, coiffé d'un casque colonial, et assis sur une chaise à porteurs. Toute la cruauté de l'esprit Old England enfin gaussée par un rosbif pure souche À travers cette cocasse satire de l'époque victorienne, Vic Darkwood ressuscite un Empire disparu. Il se plaît à le parcourir de nouveau, emportant dans ses malles imaginaires le typique attirail des gentlemen d'alors : brosses à cheveux, peigne, brosse à ongle, cire à moustache Pomade Hongrois, brosses à dents, ciseaux, huile capillaire Macassar, miroir portatif, bonde dotée d'une chaîne (article que l'on trouve rarement à l'étranger), loupe et herbier, fouet à mouches, clubs de golf, tout ce qu'il faut pour jouer au cricket, cadran solaire de poche, sac de bâtons fendus permettant d'envoyer des messages, canon miniature (pour saluer la reine le jour de son anniversaire) - et préjugés féroces. L'irresistible critique du temps des colonies Ce voyage surréaliste au coeur d'un Empire où le soleil ne se couchait jamais donne au terme « gentleman » son véritable sens, mélange d'humour sans pitié et de cynisme cruel. Agrémenté de nombreux dessins, gravures et extraits de guides de voyages de l'époque victorienne, ce recueil désopilant propose de s'arracher de son fauteuil Chesterfield, de remplir ses malles - sans oublier son parapluie - et d'endosser sa veste en tweed élimée, le temps d'un passionnant voyage vers le passé.

Fiche Technique

Paru le : 22/11/2007

Thématique : Récits de voyage et exploration

Auteur(s) : Auteur : Vic Darkwood

Éditeur(s) : Ed. Scali

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-35012-191-7

EAN13 : 9782350121918

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 363

Hauteur : 24 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 2,1 cm

Poids : 556 g