Chargement...
Chargement...

Philosophie de la machine : néo-mécanisme et post-humanisme

Auteur : Gérard Chazal

Paru le : 14/03/2013
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Ecritures
Contributeur(s) : Préfacier : Jean-Claude Beaune

22,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Une réflexion sur les rapports entre l'homme et la machine, depuis les courants scientifique et philosophique qui pensaient l'homme comme une machine (Descartes, La Mettrie) aux techniques récentes ayant décuplé les capacités physiques et intellectuelles de l'humain. La disparition des distinctions organique-mécanique ouvre la voie à une nouvelle philosophie : le néo-mécanisme. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Présentation en français Entre mythe, science et technique il existe une longue tradition de l'homme artificiel, des jaquemarts au Golem, de Frankenstein aux robots, comme si nous nous étions longuement complus, par le jeu des métaphores, à nous contempler dans le miroir de nos machines. Il en est résulté une philosophie mécaniste, de Descartes à La Mettrie qu'il faut bien évoquer. Avec la cybernétique et l'informatique, le vivant, l'esprit, la machine sont entrés dans des chevauchements beaucoup plus complexes qui ouvrent sur un néo-mécanisme. Ce terme marque la volonté, au-delà de ce premier mécanisme, de penser la vie et l'intelligence artificielles, la bionique et le cyborg, l'avenir incertain de l'humain vers ce qu'il faudra peut-être appeler le post-humain. Il fallait pour cela un examen minutieux de toutes ces techniques nouvelles. La machine n'est plus seulement le support d'une vague analogie de la vie et de la pensée ; à travers l'homme réparé, augmenté par des prothèses de plus en plus intimement mêlées à la mécanique de l'organisme, elle vit, elle pense, elle raisonne. Nous assistons à la rencontre d'une pensée de l'homme-machine et de la machine humanisée, rencontre que cet ouvrage tente de penser. Présentation en anglais Between myth, science and technique, a long tradition of the artificial man exists, from jaquemarts to Golern, from Frankenstein to robots, as if we were basked in, by the metaphor game, to gaze at ourselves in the mirror of our machines. It is unavoidable to mention the resulting mechanistic philosophy, from Descartes to La Mettrie. With the cybernetics and the computer science, the lifetime, the spirit and the machine have entered much more complex overlaps which open on a neo-mecanism. This word underlines the will, beyond the first mechanism, to think about life and artificial intelligence, the bionics and the cyborgs, the uncertain future of human beings, towards which it will have to be named the post-human. In order to do that, it needed a detailed review of all these new techniques. The machine is not only the back-up of an unclear analogy of life and thought ; through the repaired man, increased by artificial limbs more and more intimately linked with the body mechanics, it lives, it thinks, it reasons. We witness the meeting of a man-machine and a humanized-machine thought, meeting this work attempts to think about.

Fiche Technique

Paru le : 14/03/2013

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Gérard Chazal

Éditeur(s) : Ed. universitaires de Dijon

Collection(s) : Ecritures

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-36441-046-0

EAN13 : 9782364410466

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 291

Hauteur : 23 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 1,7 cm

Poids : 440 g