Chargement...
Chargement...

La désobéissance épistémique : rhétorique de la modernité, logique de la colonialité et grammaire de la décolonialité

Auteur : Walter Mignolo

Paru le : 04/03/2015
Éditeur(s) : PIE-Peter Lang
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Traducteur : Yasmine Jouhari - Traducteur : Marc Maesschalck

37,98 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Philosophe et sémioticien états-unien d'origine argentine, auteur notamment de "The dark side of the Renaissance" (1995), W. D. Mignolo occupe une place originale dans les études postcoloniales et subalternes. Pour s'affranchir de la référence à l'universalisme hérité des modernes qui s'en étaient servi pour dominer le monde, il prône une désobéissance épistémique. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Pour penser au-delà des frontières épistémiques et territoriales établies par la colonisation des XVe et XVIe siècles, il est nécessaire d'identifier les formes d'acteurs et d'institutions dévalorisées par ces frontières. Il est alors possible de mieux se détacher de ce dispositif conceptuel en optant pour un revirement épistémique qui consiste à privilégier, sur les traces de Fanon notamment, la socio-genèse d'un « être qui existe là où il pense » dans un environnement « pluri-versel ». Un tel écart procède d'un acte d'émancipation qui ose transgresser la référence à l'universalisme abstrait hérité des Modernes pour dominer le monde. C'est un acte de « désobéissance épistémique ».

Fiche Technique

Paru le : 04/03/2015

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Walter Mignolo

Éditeur(s) : PIE-Peter Lang

Collection(s) : Critique sociale et pensée juridique, n° 2

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-87574-235-3

EAN13 : 9782875742353

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 185

Hauteur : 22 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 801 g