Chargement...
Chargement...

Le renversement de l'individualisme possessif : de Hobbes à l'Etat social

Auteur : Pierre Crétois

Paru le : 22/12/2014
Éditeur(s) : Classiques Garnier
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

35,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

La genèse de l'Etat social, depuis Hobbes jusqu'aux penseurs solidaristes en passant par Locke, les physiocrates et Rousseau, est ici retracée. L'étude montre comment il apparaît pour ces penseurs comme une alternative à l'atomisation d'une société façonnée par la propriété privée. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Ce livre trace la genèse théorique de l'État social depuis la philosophie de Hobbes jusqu'aux penseurs solidaristes. À partir de l'installation du thème de l'individualisme possessif qui, au XVIIe siècle, participe à l'autonomisation du droit de propriété, notamment sous la plume de John Locke, s'est aussi constitué, à la faveur de son renversement, le thème d'une propriété subordonnée à des considérations civiques - chez Jean-Jacques Rousseau notamment. Dans ce sillage, l'État social qui naît à la fin du XIXe siècle, en exigeant que l'individu honore sa dette envers la société en payant pour des services publics, est l'expression d'une alternative possible à l'atomisation d'une société façonnée par la propriété privée.

Fiche Technique

Paru le : 22/12/2014

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Pierre Crétois

Éditeur(s) : Classiques Garnier

Collection(s) : Les anciens et les modernes, études de philosophie, n° 16

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-8124-3170-9

EAN13 : 9782812431708

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 356

Hauteur : 22 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 1,8 cm

Poids : 442 g