Chargement...
Chargement...

Dieu, la chair et l'autre : d'Irénée à Duns Scot

Auteur : Emmanuel Falque

Paru le : 19/03/2008
Éditeur(s) : PUF
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Epiméthée
Contributeur(s) : Non précisé.

39,90 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
31,99 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Etude sur les lieux conceptuels de rencontre et de croisement entre le phénoménologie et la philosophie médiévale : les pères de l'Eglise et les médiévaux, jusque et y compris dans les objets de la théologie. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Ce livre repose sur une décision et fait fond sur un pari : il est possible de lire aujourd'hui philosophiquement les pères de l'Église et les médiévaux, jusques et y compris dans les objets de la théologie. Certes, on n'a pas attendu ni la phénoménologie pour interroger à nouveaux frais le corpus de la théologie, ni les textes patristiques et médiévaux pour y découvrir une posture inédite pour la phénoménologie. Reste cependant que de l'une à l'autre - de la philosophie patristique et médiévale à la phénoménologie - le rapport est décisif tout autant qu'exemplaire. On ne se contentera pas, dans cet ouvrage, de sonder les racines patristiques et médiévales de la phénoménologie, mais on fera travailler la phénoménologie elle-même dans le corpus de la théologie, pour y faire voir ce que ni l'une ni l'autre n'ont peut-être pas encore vu : l'ultime possibilité de décrire phénoménologiquement les modes de manifestation de la théologie, jusques et y compris dans le vécu interne des textes de la tradition aujourd'hui à (re)découvrir. Indépendamment de leur effectivité, les concepts théologiques se traduisent ainsi en des termes philosophiques que la phénoménologie doit légitimement interroger : relation et substance dans la trinité et onto-théologie (Augustin), théophanie et apparition du phénomène (Jean Scot Érigène), détachement et réduction (Maître Eckhart), création d'Adam et visibilité de la chair (Irénée), incarnation christologique et épaisseur du corps (Tertullien), conversion des sens et intercorporéité (Bonaventure), communion des saints et genèse de la communauté (Origène), traité des anges et inter-subjectivité (Thomas d'Aquin), appel du nom et singularité d'autrui (Duns Scot). La méthode ou le chemin vaut toujours davantage que le résultat, si tant est que l'on s'y laisse conduire. Tel est ce que voudrait atteindre notre pratique phénoménologique de la philosophie médiévale, ici justifiée tout autant qu'exercée. Les concepts de Dieu, la chair et l'autre appartiennent certes, et exemplairement, au champ de la phénoménologie contemporaine, mais ils trouvent dans le corpus de la philosophie patristique et médiévale de quoi non seulement les enraciner, mais encore les renouveler. C'est à en marquer l'essai que l'ouvrage ici veut s'essayer, charge à d'autres d'en revenir à l'impact, et de tenter de la transformer.

Fiche Technique

Paru le : 19/03/2008

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Emmanuel Falque

Éditeur(s) : PUF

Collection(s) : Epiméthée

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-13-056123-3

EAN13 : 9782130561231

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 494

Hauteur : 22 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 2,8 cm

Poids : 650 g